RMC Sport

Defar-Dibaba : La revanche est en route

Defar devant Dibaba, ici lors des derniers JO de Londres.

Defar devant Dibaba, ici lors des derniers JO de Londres. - -

RMC RUNNING. Aux Mondiaux de Moscou, les Ethiopiennes Dibaba et Defar s’étaient soigneusement évitées. Après le duel remporté par Dibaba sur 5000 m à Zurich, les deux sœurs ennemies règleront leur compte lors du semi de Newcastle, ce dimanche 15 septembre.

C’est certainement l’une des rivalités sportives les plus méconnues de ces dernières années. Dibaba vs. Defar ou Defar vs. Dibaba, c’est une histoire qui a débuté il y a plus de dix ans. Aux Mondiaux juniors 2002 de Kingston, plus précisément, quand déjà, elles menaient les débats en tête du 5 000 m. A l’époque, la confrontation avait donné raison à Meseret Defar, qui avait devancé d’une petite seconde celle qui allait devenir sa principale rivale les années suivantes lors des grandes échéances internationales. A savoir Tirunesh Dibaba.

Depuis cette date, beaucoup de choses se sont passées. Des dizaines de confrontations, essentiellement sur 5 000m, des instants de joie partagés, mais également des périodes de tension. Comme lors des Jeux Olympiques d’Athènes en 2004, où Defar remporte le 5 000m, laissant Dibaba sur la troisième marche du podium avec le sentiment acerbe d’avoir fait tout le travail pour écarter la Kenyane Isabella Ochichi de la première place.

Un titre chacune à Moscou

Cette rivalité aurait bien pu s’estomper avec le temps, mais rien n’y fait. Les sœurs ennemies ont toujours ce besoin de s’affronter. Aux derniers Championnats du monde de Moscou en août dernier, une confrontation alléchante était prévue mais au dernier moment, la fédération éthiopienne d’athlétisme a décidé d’éviter le duel dans le but d’assurer le titre dans les deux épreuves reines de demi-fond. Du coup, Dibaba a été alignée sur le 10 000 m, Defar sur 5000 m. Avec au bout, deux médailles d’or et un objectif rempli pour l’Ethiopie.

Parce que c’était plus fort qu’elles, les deux femmes se sont finalement affrontées le 29 août dernier à Zurich, sur 5000 m. Premier round pour Defar. La revanche, elle, aura lieu ce dimanche 15 septembre, sur le bitume british. Une grande première pour les deux femmes, qui en découdront lors du semi-marathon de Newcastle. L’an passé, Dibaba y avait effectué un galop d’essai plutôt concluant avec un chrono de 1h07’35. De son côté, Defar s’est testée en début d’année sur la distance en remportant le semi-marathon de la Nouvelle Orléans (USA). Le décor est planté pour un énième duel qui s’annonce de toute beauté.

GD