RMC Sport

Gezzar positif pour la deuxième fois

Nour-Eddine Gezzar

Nour-Eddine Gezzar - -

Sélectionné pour les Jeux Olympiques, le Français Nour-Eddine Gezzar (32 ans) a été contrôlé positif à l’EPO lors des championnats de France (15 au 17 juin à Angers) par l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD), en collaboration avec la Fédération internationale (IAAF). Il avait déjà été suspendu pour deux ans en 2006 après un contrôle positif à la nandrolone et à un diurétique. Il risque désormais la suspension à vie si l’analyse de l’échantillon B confirme ce nouveau cas de dopage. Il avait pris la quatrième place du 3 000m steeple aux championnats d’Europe d’Helsinki (Finlande), à la fin du mois de juin.

Lakhal : « Je me sens trahi par Gezzar »

Irba Lakhal, entraîneur fédéral qui s’occupe de Nour-Eddine Gezzar depuis 2 mois, est « tombé de haut » en apprenant le contrôle positif de l’athlète français. « J’étais un peu au courant. Mais je suis tombé de haut car je lui ai fait confiance. Pour moi, c’est quelque chose d’inexplicable. Je ne comprends pas pourquoi. J’ai 20 ans de carrière, je cours toujours et je suis responsable de quelques athlètes internationaux et c’est la première fois que ça me tombe dessus. Je me sens trahi. Tout simplement parce qu’on fait ça par passion et par amour ».

Gezzar suspendu à titre conservatoire

La Fédération Française d’Athlétisme a confirmé, via un communiqué, le contrôle positif à l’EPO de Nour-Eddine Gezzar. La FFA indique que le contrôle de l’athlète français date du 17 juin dernier. Gezzar a demandé l’analyse de l’échantillon B. En attendant, la FFA a décidé de suspendre à titre conservatoire son athlète. Les résultats de la contre-analyse seront communiqués la semaine prochaine.

L.C, PT