RMC Sport

La justice attend Tamgho

Teddy Tamgho

Teddy Tamgho - -

Toujours sous le coup d'une suspension pour avoir agressé une jeune athlète fin 2011, le triple sauteur prépare son retour au printemps. Mais il devra aussi se présenter devant la justice qui a bouclé l'enquête ouverte après la plainte des victimes.

Le triple sauteur rentre ces jours-ci d'un stage en Afrique du Sud où il se trouvait depuis la mi-mars. Suspendu six mois par sa fédération après avoir frappé plusieurs personnes en octobre au Creps de Boulouris, dans le Var, Teddy Tamgho reprend la compétition en mai aux Interclubs et en juillet aux championnats de France à Angers. D'ici-là, le détenteur du record du monde en salle (17,92 m) devra se présenter devant la justice. « Nous l'attendons à Boulouris pour le notifier de notre décision », explique à RMC Sport le procureur de Draguignan, Danielle Drouy-Ayral. Les enquêteurs de la police judiciaire de Fréjus ont entendu une dizaine de témoins dont les trois plaignants. Auditionné en février, Tamgho avait « reconnu les faits », comme nous l'avait indiquait alors le procureur. L'athlète encourt le risque d'être déféré devant le tribunal de police de Draguignan pour coups et blessures (infraction de classe 5). Pas de prison mais une amende et l'obligation de se tenir à l'écart des victimes.

Son agent : « Si Teddy doit aller à Boulouris, il ira »

« Nous tiendrons compte du calendrier sportif de M. Tamgho », précisait toutefois Mme Drouy-Ayral. Pas de sanction avant les Jeux de Londres donc. « Si Teddy doit aller à Boulouris, il ira », nous déclare Ludovic Olliere, l'agent du triple sauteur. La semaine prochaine, Tamgho et son coach cubain Ivan Pedroso feront le point avec le DTN fédéral Ghani Yalouz. Ils établiront le programme de préparation de l'athlète du club de Montreuil. France, Espagne, Etats-Unis ? Il faudra bien en tout cas trouver un moment pour faire un crochet par le sud de la France.

Louis Chenaille