RMC Sport

Lavillenie : « La Légion d’honneur aurait été un bonus »

Renaud Lavillenie

Renaud Lavillenie - -

Les médaillés français à Londres ont été promus à l'ordre national de la Légion d'honneur ou du mérite. Tous sauf Nikola Karabatic et Renaud Lavillenie, qui ne remplissent pas les critères requis par la Grande chancellerie de la Légion d'honneur. Le perchiste s’explique.

Renaud, quel est votre sentiment de ne pas recevoir cette Légion d’honneur ?

Forcément, c’est une déception. Et pour moi, la plus grosse déception c’est de ne pas avoir été prévenu à l’avance et de l’avoir découvert dans les journaux. La Légion d’honneur, c’est quand même quelque chose de magnifique. Après, la plus belle médaille que je pouvais avoir, pour moi, c’est celle en or aux Jeux Olympiques. La Légion d’honneur aurait été un bonus, je ne l’ai pas, j’assume ces choix. Ça ne changera pas ma vie non plus.

Personne ne vous a prévenu ?

Non, j’ai appris ça par un message laissé, où on me demandait une réaction sur ce sujet. J’ai regardé de quoi il s’agissait. Et ensuite, mon téléphone n’a pas arrêté de sonner. Je me suis retrouvé un 1er janvier à répondre aux médias sans être préparé.

C’est un souvenir, peu agréable, qui fait que le règlement vous empêche de recevoir la Légion d’honneur (un accident de voiture pour lequel il a un casier judiciaire)…

Malheureusement, ce sont des choses qui arrivent, presque trop fréquemment. Ce n’est jamais plaisant de ressasser ce genre de souvenirs mais ça fait partie de la vie. Il y a des bonnes choses mais aussi des moins bonnes, on ne peut rien y changer. C’est arrivé il y a 5 ans, j’en ai payé les frais. Ça reste du domaine privé, personne n’est à l’abri d’un accident.

Cette déception de ne pas recevoir la Légion d’honneur va-t-elle vous booster encore plus ?

Je n’ai pas besoin de ce genre d’événement pour me motiver davantage. Mais c’est vrai que dans les moments où on a une petite baisse de motivation, c’est ce genre d’événement qui peut vous faire rebondir encore plus haut. Honnêtement, je suis déjà largement motivé pour les saisons à venir, je ne suis pas inquiet.

Propos recueillis par Nicolas Jamain