RMC Sport

Le Français Teddy Tamgho champion du monde du triple saut

Teddy Tamgho, quelques minutes après sa victoire, dimanche.

Teddy Tamgho, quelques minutes après sa victoire, dimanche. - -

Teddy Tamgho, 24 ans, est devenu dimanche champion du monde du triple saut avec un énorme bond au-dessus de la barre des 18 m.

Le Français Teddy Tamgho est devenu champion du monde du triple saut avec un énorme bond à 18,04 m, nouveau record de France, dimanche à Moscou. Il a devancé le Cubain Pedro Pablo Pichardo à 17,68 m et l'Américain Will Claye a pris la médaille de bronze avec 17,52 m.

C'est la première fois depuis 17 ans et le Britannique Jonathan Edwards qu'un homme franchit la barre des 18 m. Le record du monde est à 18,29 m, toujours détenu par le Britannique. "Je suis très, très content, c'était un concours très, très difficile. Pichardo m'a donné beaucoup de fil à retordre", a-t-il expliqué.

"Je veux remercier tous ceux qui m'ont soutenu pendant ces deux ans, je remercie tous les Français du fond du coeur", a poursuivi Tamgho qui a dédié son titre à Alain Mimoun, champion olympique de marathon en 1956 décédé cet été. Il a reçu publiquement dans l'après-midi les "vives félicitations" du président François Hollande.

Un suspens incroyable avec son adversaire

Tamgho apporte à la France son premier titre mondial depuis 2005 et Ladji Doucouré sur 110 m haies, qui avait d'ailleurs également eu l'or avec le relais 4x100 m, à Helsinki. Tamgho, comme en qualifications, a tout de suite montré qu'il était en forme, avec un premier essai à 17,65 m, son meilleur évidemment cette saison et même depuis plus de deux ans.

Et le Cubain Pedro Pablo Pichardo lui a offert l'opposition dont le Français se repaît. Au 2e essai, Pichardo réalisait 17,68 m pour prendre la tête. Nullement abattu, Tamgho repartait à la bataille. Deux fois de suite, deux sauts monstrueux allaient le voir retomber au-delà des 18 m, mais la plasticine indiquait deux mordus pour deux centimètres à chaque fois.

Le 4e essai était le bon. Rageur et haranguant la foule pour le soutien, Tamgho assurait le coup (9,8 cm de marge sur la planche d'appel) et retombait à ... 17,68 m. En vertu d'un 2e meilleur saut à 17,65 m, Tamgho prenait la tête du concours. Au tour suivant, Tamgho mordait à nouveau, au-delà encore des 18 m, et Pichardo remettait la pression avec 17,52 m. Le dernier essai tournait alors au face à face, entre Tamgho le revenant et Pichardo le meilleur cette saison (17,69 m pour la meilleure performance mondiale). Mais le Français mettait un terme à toute discussion en réalisant un dernier énorme seau à 18,04 m, nouveau record de France.

A. G. avec AFP