RMC Sport

Le Marathon de Paris placé sous haute surveillance

Le 40e anniversaire du Schneider Electric Marathon de Paris, c’est dans trois jours. Face à la menace terroriste qui plane au-dessus de la capitale, le dispositif de sécurité a été considérablement renforcé autour des 42,195km du tracé. Explications.

Suite aux attentats qui ont secoué l’Europe, des mesures drastiques ont été mises en place ce dimanche autour du marathon de Paris qui reste l’un des rares spectacles sportifs 100% gratuit et donc accessible à tous. Edouard Cassignol, directeur de l’épreuve pour ASO (Amaury Sport Organisation), en détaille les contours.

Des agents de sécurité, des vigiles et des physionomistes en nombre

« Nous avons renforcé les dispositifs existants des années précédentes. Des dispositifs d’agents de sécurité et de vigiles qui seront très fortement présents au départ et à l’arrivée de la course. Des physionomistes accompagneront la sécurité. Ce sont des personnes qui sont formées et capables de détecter des comportements anormaux. La préfecture de police assurera également la sécurité autour du stade de France. »

Davantage de fouilles pour les bagages

« Nous avons également augmenté les « fouilles bagages » que les marathoniens déposent avant le départ sous des tentes dédiées. Il y a quand même 30% des marathoniens qui viennent avec un bagage. Ils seront fouillés à l’aide de détecteurs de métaux. Nous avons également briefé les presque 3000 bénévoles pour que tout le monde soit en alerte et qu’ils aient le réflexe d’alerter en cas de comportements anormaux. »

D’autres mesures confidentielles

« Je ne peux pas en dire plus ce matin car nous nous sommes engagés avec la préfecture de ne pas dévoiler les détails du dispositif, simplement pour en assurer l’efficacité. La confidentialité dans ces cas-là est essentielle. C’est la préfecture de Paris qui a la responsabilité de la sécurité du marathon et nous sommes en étroite collaboration avec eux. »

Ni annulation ni psychose

« Nous n’avons jamais évoqué l’annulation du Marathon de Paris. Après les événements du 13 novembre, nous avons reçu un certain nombre de mails, notamment de coureurs américains inquiets, nous interrogeant si le Schneider Electric Marathon de Paris allait avoir lieu. Nous n’avons pas reçu d’autres mails après les événements dramatiques de ces dernières semaines, et je ne pense que pas que nous recevrons beaucoup de mails de désistement de la part des participants. Il n’y a pas de psychose de la part des marathoniens. »

Orchestres et animations toujours au rendez-vous

« Il y aura une centaine d’animations sur le parcours et j’ai souhaité que les coureurs soient portés sur la fin par le public. Les marathoniens disent toujours que les deux derniers kilomètres sont les plus durs, on a donc mis en place de nombreux orchestres de percussions sur cette distance pour encourager les coureurs et les porter jusqu’à la ligne d’arrivée. »

B.Duguine