RMC Sport

Le Marathon de Paris se tient prêt

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le 6 avril prochain aura lieu la 38e édition du Marathon de Paris. Entre invité de prestige (Kenenisa Bekele), succès d’ores et déjà populaire et parcours attractif renouvelé, RMC Running fait le point à plus de quinze jours du grand départ.

Bekele en guest-star

Le Schneider Electric Marathon de Paris va frapper fort cette année en ayant pour tête d’affiche le triple champion olympique et quintuple champion du monde du 5 000m et 10 000m, Kenenisa Bekele. L’athlète éthiopien a choisi l’épreuve parisienne pour effectuer ses grands débuts sur marathon, avec pour ambition de tutoyer d’entrée les sommets. « Mon rêve est de battre le record du monde dès mon premier marathon. Mon ambition a toujours été d’être le meilleur ! » a confié le recordman du monde du 10 000m. Agé de 31 ans, le coureur des hauts-plateaux réaliserait déjà un grand coup s’il battait le record de l’épreuve parisienne (2h05’10’’) établi par le Kenyan Stanley Biwott en 2012.

On affiche complet !

Depuis l’édition précédente, le nombre de participants a atteint le seuil maximal de 50 000 engagés. Avec un tiers de participants venus de l’étranger et 138 nationalités au départ (le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Belgique étant les trois pays les plus représentés en dehors de la France), le Schneider Electric Marathon de Paris reste ultra-populaire en France comme en dehors de l’hexagone, ce qui lui vaut de figurer dans le Top 5 des marathons les plus populaires de la planète. Quant aux Français, un participant sur deux ne vient pas de la grande couronne parisienne.

Un parcours touristique

On ne change pas un parcours qui fait rêver. Cette année encore, le Schneider Electric Marathon de Paris suivra donc le même tracé que celui épousé ces dernières années. Le 6 avril prochain, les participants s’élanceront donc comme à l’accoutumée des Champs-Elysées, emprunteront la rue de Rivoli, passeront devant le Louvre, prendront la Place de la Bastille, s’enfonceront dans le bois de Vincennes, fileront sur les Quais de Seine avec vue(s) imprenable(s) sur Notre-Dame de Paris et la Tour Eiffel, avant de bifurquer par le Bois de Boulogne. Une carte postale géante que se dépliera à chaque foulée et qui permettra aux Français et étrangers, Parisiens et provinciaux, de (re)découvrir Paris et ses monuments. Joël Lainé, directeur du Marathon, l’a bien compris, Paris est la richesse indispensable de cette épreuve. « La véritable star du Schneider Electric Marathon de Paris, c’est Paris ! Partir sur les Champs-Elysées et visiter tous les lieux emblématiques de notre capitale : on ne peut pas rêver mieux comme parcours ! ».

A lire aussi :

>> Comment courir avec la pollution ?

>> SoMAD : le retour de la course à obstacles

>> Bienfaits et méfaits des sorties longues

La rédaction