RMC Sport

Lemaitre a choisi le 200 m

Christophe Lemaitre

Christophe Lemaitre - -

Pierre Carraz, l’entraîneur du sprinteur d’Aix-les-Bains, a confirmé ce jeudi que son protégé ne disputerait que le 200m aux JO de Londres. Le Français fait donc une croix sur le 100m pour viser une médaille sur le demi-tour de piste.

Cochez-le sur vos agendas, Christophe Lemaitre fera sa première sortie au stade olympique de Londres le 7 août à 11h. La star du sprint français sera au départ des séries du 200m. Le double champion d’Europe en titre de la distance s’alignera uniquement sur le demi-tour de piste (du 7 au 9 août). Il n’est d’ailleurs attendu à Londres que le 4 août, jour des séries et des quarts de finale du… 100m.

Comme il fallait s’y attendre, l’athlète d’Aix-les-Bains a donc bien fait une croix sur le 100m. Son entraîneur, Pierre Carraz, l’a confirmé ce jeudi à RMC Sport : « Christophe ne fera pas le 100m aux JO. Sauf s’il y a des forfaits de dernière minute. » De l’autre côté de la Manche, une folle rumeur court au sujet d’un possible forfait d’Usain Bolt sur 100m. Pas au mieux de sa forme et en délicatesse avec son dos, l’homme le plus rapide du monde se préserverait, lui aussi, pour le 200m.
En cas d’improbable hécatombe chez les rois du sprint, Christophe Lemaitre a jusqu’au 2 août, soit deux jours avant le début de la compétition sur 100m, pour se décider. Les trois jours de repos entre les finales du 100 (le 5 août) et du 200 (le 9) laissaient pourtant aux athlètes tels que Lemaître, Bolt ou Blake la possibilité de « doubler » sur ces deux distances.

Pas de 100m sauf en cas de forfaits majeurs

Mais sur la course reine des Jeux Olympiques, Lemaitre a peu de chances de décrocher une médaille. Le plateau s’annonce extrêmement relevé et le Français ne possède que le 10e chrono des bilans mondiaux (10’’04). Cette dépense d’énergie supplémentaire pourrait même lui être fatale sur 200m…

Sur le demi-tour de piste, où il a décroché le bronze l’an passé lors des Championnats du monde de Daegu, le Français peut légitimement viser le podium. « Bolt et Blake vont se battre pour l’or, c’est sûr, lâchait Lemaitre il y a deux semaines après avoir « claqué » un retentissant 19’’91 au meeting de Londres, soit la 3e meilleure performance mondiale de l’année derrière les deux Jamaïcains. Pour la médaille de bronze, cela peut être ouvert. C’est sûr que j’ai des chances mais moi, je n’y crois pas trop. Vraiment, je ne me vois pas battre Bolt en 19’’80 (son record personnel, ndlr). » C’est pourtant sur cette distance que toute la France aura les yeux braqués sur lui.

Aurélien Brossier