RMC Sport

Lemaitre au révélateur américain

Christophe Lemaitre

Christophe Lemaitre - -

Le Français sera au départ d’un 100m très relevé ce vendredi au meeting Areva. Sur la piste du Stade de France, le double champion d’Europe de la distance va se frotter à Tyson Gay et Justin Gatlin. Un bon test à trois semaines des JO.

Il n’a toujours pas tranché. 100m ou 200m ? Christophe Lemaitre a encore quelques jours pour choisir la distance sur laquelle il s’alignera aux Jeux Olympiques de Londres (du 27 juillet au 12 août). Pour mettre fin à son dilemme, le sprinteur d’Aix-les-Bains va s’appuyer sur le meeting Areva. Ce vendredi soir, il sera au départ d’un 100m de gala sur la piste du Stade de France. La ligne droite de l’enceinte dionysienne devrait chauffer à l’occasion de la 7e étape de la Ligue de diamant. Sur les neuf engagés, seul l’Américain Calesio Newman affiche un record personnel au-dessus des 10 secondes (10’07). Le reste du plateau est habitué à affoler les chronos. Une concurrence dont se réjouit Lemaitre.

« J’espère profiter de ce 100m pour continuer à aller de l’avant et monter encore mon pic de forme, glisse le double champion d’Europe en titre. Je veux en profiter pour progresser dans mes chronos ». Des chronos qui refusent de descendre depuis le début de l’année. Malgré un nouveau sacre continental la semaine passée à Helsinki, le Français de 22 ans n’a toujours pas couru sous les 10 secondes cette saison. Aux côtés d’Usain Bolt et de Yohan Blake, il s’en est approché fin mai à Rome (10’04). Mais il espère faire beaucoup mieux à Saint-Denis. Sans les deux stars jamaïcaines, mais avec le gratin du sprint US, emmené par Justin Gatlin, Michael Rodgers et Tyson Gay. Après un an d’absence, ce dernier revient d’ailleurs en grande forme.

Gay : « Lemaitre fait partie des meilleurs sprinters du monde »

Le 2e meilleur performeur de l’histoire sur 100m (9’69) n’a disputé que deux courses en 2012. Mais il a déjà fait forte impression lors des sélections olympiques américaines (9’86). Et il entend confirmer dans la banlieue parisienne. « Cette course revêt une grande importance pour moi, glisse Gay. Je veux surtout insister sur ma mise en action. C’est ma première participation au Stade de France. Je m’attends à une grosse ambiance ». Une ambiance qui devrait surtout profiter à Lemaitre, le chouchou du public. Un adversaire que Gay prend très au sérieux. « Christophe est un grand compétiteur, confie l’Américain de 29 ans. Je le trouve très performant. Il fait partie des meilleurs sprinteurs du monde. »

Ce statut, Gatlin peut également s’en prévaloir. Après sa suspension de 4 ans pour dopage, le champion olympique 2004 fait à nouveau parler de lui. En remportant les sélections américaines en 9’80, il s’est même positionné comme l’un des favoris pour les JO. « A Londres, il va y avoir une sacrée bagarre et c'est la raison pour laquelle je suis ici (au meeting Areva, ndlr), explique le trentenaire repenti. J'ai envie de faire un bon temps avant les Jeux. J'ai envie de me tester pour voir ce dont je suis capable. » De quoi envisager une soirée riche en émotions.

Le titre de l'encadré ici

Rudisha vise le record du monde|||

Il a annoncé la couleur. David Rudisha vient à Paris pour marquer l’Histoire. Le Kenyan espère abaisser son propre record du monde du 800m (1’41’’01) lors du meeting Areva. A trois semaines des JO, le champion du monde entend profiter de ses jambes de feu. « Je suis en très grande forme, explique-t-il. Contrairement à l’an dernier, je n’ai pas eu de problème physique. Mais pour battre un record du monde, il faut que toutes les conditions soient réunies. Tout doit être parfait ». Pour mettre toutes les chances de son côté, le prodige de 23 ans a fait appel à Sammy Tangui, son lièvre habituel. Ce dernier sera chargé de l’amener aux 400m en 48’8. La suite dépendra de Rudisha... La 7e étape de la Ligue de diamant sera également marquée par le concours de la perche. Après son tour de force à Helsinki, Renaud Lavillenie sera très attendu. Mais le double champion d’Europe aura fort à faire face à l’Allemand Malte Mohr. L’Australienne Sally Pearson, championne du monde du 100m haies et l’Ethiopien Kenenisa Bekele, qui sera au départ du 5000m, seront également à suivre de près.

Alexandre Jaquin avec Jérémy Sirvin