RMC Sport

Marathon: l'avocat de Clémence Calvin dément pour le contrôle antidopage évité

Clémence Calvin

Clémence Calvin - AFP

Vice-championne d'Europe du marathon en 2018, la Française Clémence Calvin a refusé de se prêter à un test antidopage de l’AFLD fin mars, alors qu’elle était en stage au Maroc, selon Le Monde. Son avocat assure à RMC Sport qu'il n'y a pas de dossier.

Clémence Calvin dans la tourmente. Selon Le Monde, la marathonienne tricolore (28 ans) a refusé de se soumettre à un contrôle antidopage le 27 mars au Maroc. L’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) avait envoyé trois personnes afin de procéder à ce test inopiné sur la médaillée d'argent dans l'épreuve du marathon des championnats d’Europe de Berlin l’été dernier.

La présence, parmi eux, du directeur des contrôles, Damien Ressiot, en dit beaucoup sur l’importance de cette initiative prise par l'AFLD. Ces trois représentants ont demandé à Clémence Calvin de se soumettre à un contrôle antidopage mais celle-ci a refusé et pris la fuite.

Privée du marathon de Paris ?

En attendant d’en savoir plus sur la réalité des faits, la présidente de l’AFLD, Dominique Laurent, peut sanctionner l’athlète d’une suspension provisoire, ce qui la priverait du marathon de Paris (le 14 avril). La Fédération française d’athlétisme, elle, n’a plus aucun pouvoir sur la suspension d’un athlète. Rappelons qu’un refus de contrôle est équivalent à un contrôle positif et est donc passible d’une suspension de quatre ans.

Le clan Calvin dément

Mais qu'en pense l'intéressée ? "Elle est en préparation au Maroc mais elle n’a eu aucun problème, ne s’est soustraite à aucun contrôle, a déclaré au Monde son compagnon et entraîneur, le coureur de demi-fond Samir Dahmani. Sa localisation est à jour à l’AFLD, et l’Agence sait où elle est. De ce côté-là, il n’y a pas de souci. Je veux l’éloigner de tout ça. C’est moi qui parle en son nom mais je peux vous garantir qu’il n’y a rien du tout."

L'avocat de Clémence Calvin, Arnaud Péricard, estime qu'il s'agit d'un "emballement médiatique". "Il n'y a pas de dossier, assure-t-il à RMC Sport. Elle n'a d'ailleurs pas reçu d'avis de manquement, ce qui normalement arrive dans les 24 heures après le non-contrôle". Sa cliente "prépare le marathon de Paris".

Les sponsors de Clémence Calvin, comme Nike, ont suspendu leurs activités avec la championne pour l’instant. Du côté des organisateurs du marathon de Paris, on espère évidemment que cette histoire se termine le plus vite possible pour que cela ne pollue pas trop la course, même s’ils ont peu d’espoirs.

AB avec AT