RMC Sport

Mondiaux d’athlé: Mayer en tête du décathlon, Bigot rate le podium

Kevin Mayer

Kevin Mayer - AFP

Kevin Mayer a parfaitement lancé son décathlon aux Mondiaux de Londres ce vendredi. Le vice-champion olympique a bouclé en tête la première journée. Quentin Bigot a, lui, manqué de peu le podium au marteau.

Régulier et performant, Kevin Mayer fait la course en tête lors du décathlon des Mondiaux de Londres. Après avoir battu son record personnel sur 100m (10’’70) et réalisé un joli saut en longueur (7,53 m), le vice-champion olympique avait poursuivi son bon parcours avec la deuxième place au poids (15,72 m) et le cinquième saut en hauteur (2,08 m). En tête avant la cinquième et dernière épreuve de la première journée du décathlon, Mayer a une nouvelle réussi une performance de haut niveau sur 400m.

Kazmirek ne lâche pas

Kevin Mayer a pris la 2e place de sa série en améliorant sa meilleure performance sur le tour de piste. Alors que celle-ci était de 48’’28 avant ces Mondiaux, Mayer a affiché un joli chrono de 48’’26. Le vice-champion olympique a ainsi logiquement conservé sa première place. Mais Kai Kazmirek n’a pas lâché. Avec un chrono de 47’’19, l’Allemand a réussi le meilleur temps de ce 400m. Il pointe à la 2e place provisoire à 67 points de Mayer. Rico Freimuth apparaît au 3e rang à 115 points du Français alors que le Canadien Damian Warner est 4e à 131 points de Mayer. L’autre Français engagé sur le décathlon, Bastien Auzeil, est 24e avec 3 936 points.

Satisfait mais concentré, Kevin Mayer est resté mesuré après cette première journée: "Je suis très perfectionniste donc il y a beaucoup de choses à redire sur cette journée. Maintenant, ça a donné un très bon score à la fin de la journée. J’ai fait ce que je devais faire, j’ai fait mon job, j’ai pris énormément de plaisir. J’avais les jambes lourdes à la longueur et à la hauteur, c’était assez spécial. Mais j’ai réussi à me transcender pour passer au-delà et faire des perfs que je fais rarement, surtout à la hauteur en championnat. Ça prouve bien ce que je disais, j’ai énormément progressé cette année. Ça se ressent sur les épreuves de vitesse, sur le 400 et le 100m. Maintenant, il y a encore beaucoup de chemin jusqu’à demain soir."

Bigot s'illustre... mais rate le podium

Quentin Bigot rêvait de podium lors de ces Mondiaux de Londres. Et ce songe a failli prendre corps ce vendredi dans le stade olympique londonien. Bien lancé par un premier jet à 77,05 m, le lanceur de Metz n'a jamais quitté les premières places tout au long du concours. Après avoir amélioré à son troisième essai (77,46 m), Bigot pensait avoir accroché le podium à son quatrième jet, celui-ci retombant à 77,67 m. La troisième place se dessinait derrière les Polonais Fajdek (79,81 m) et Nowicki (78,03 m). Mais le Russe Pronkin s'est intercalé au milieu de ce duo (78,16 m), brisant les espoirs de Bigot, ce dernier se contentant de la 4e place.

Schippers, reine du 200m

Dans les autres résultats de la soirée, le 200 m est revenu à Dafne Schippers dans le joli chrono de 22''05 devant l'Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou (22''08, record national) et la Bahaméenne Shaunae Miller-Uibo (22''15). L'Américaine Brittney Reese a, elle, remporté la longueur (7,02 m) devant la Russe Darya Klishina (7,00 m) et une autre Américaine, Tianna Bartoletta (6,97 m). Enfin, doublé américain sur 300 m steeple avec Emma Coburn (9'02''58) qui s'est imposée devant Courtney Frerichs (9'03''77) et la Kényane Hyvin Kiyeng Jepkemoi (9'04''03).

MI avec Saber Desfarges et François-Xavier de Châteaufort à Londres