RMC Sport

Quel est le meilleur moment de la journée pour courir ?

Quel est le meilleur moment ?

Quel est le meilleur moment ? - -

Chaque semaine, les Grandes Gueules du Sport entrent dans la course, posent le débat ou livrent leurs précieux conseils. Cette semaine, quel est le meilleur moment de la journée pour courir ? Suivez les bons conseils de Stéphane Diagana, consultant pour RMC Running !

COURIR LA JOURNÉE OU LE SOIR ?

Quel est le meilleur moment pour courir ?

Pour Stéphane Diagana, la course ne doit pas être la priorité. « La première chose est en fonction de ses propres disponibilités. On fait en fonction de ses horaires de travail. Si on est professionnel, le mieux est d’organiser la pratique de son activité autour de sa vie de famille et de son activité professionnelle. C’est souvent comme peut en fait. Après il y a les goûts, certaines personnes préfèrent plus le matin afin de démarrer la journée et se disent que maintenant qu’ils ont pris un moment pour eux, ils peuvent être disponibles pour les autres. D’autres ne sont pas du matin et préfèrent aller courir en fin de journée. Tout cela est très personnel. »

CONSEILS DE COURSE

Les recommandations

« Il existe quelques règles sur le plan physiologique pour l’évacuation du stress, explique Diagana. Si l’on court sans aller à des allures excessives en fin de journée, cela peut favoriser le sommeil. La course -si elle se fait à un rythme très raisonnable le soir, et que l’on ne fait pas de fractionné par exemple- peut permettre de faire retomber la tension accumulée durant la journée. Et cela permet au final de trouver le sommeil plus rapidement. Si à l’inverse vous courez et faites des efforts dits explosifs, cela peut perturber votre cycle. Vous mettrez alors plus de temps pour dormir. Encore une fois, c’est très aléatoire et cela dépend de chacun car vous pourrez très bien trouver des gens qui font des efforts explosifs et qui n’ont pas de soucis pour trouver le sommeil. »

POUR ALLER PLUS LOIN

Optimiser le footing et l’alimentation

« Si on est dans une logique de la pratique de la course à pied en vue d'une compétition, plus il faut anticiper le dernier repas, mieux ce sera parce que le stress est un facteur de ralentissement, souligne l'ancien champion du monde de 400 m haies reconverti dans le marathon. C’est-à-dire qu’au moment de la compétition, on se sent lourd. Il faut donc adapter son alimentation à sa pratique de la course à pied. Une astuce : il est plus intéressant de courir à jeun car le corps va aller puiser dans les graisses présentes dans l'organisme pour produire et assurer un effort. C’est une bonne façon de maigrir efficacement. »

A lire aussi :

- Courir seul ou en groupe ?

- Dawa Sherpa, le précurseur

- Toute l'actualité coaching