RMC Sport

Raquil : « Mimoun, un grand homme »

-

- - -

Entré dans la postérité suite à sa ligne droite de légende lors de la finale du 400m des Mondiaux de 2003 où il avait arraché le bronze, Marc Raquil réagit à la disparition d’Alain Mimoun, décédé ce vendredi à l’âge de 92 ans. « Il a eu une longue et belle vie, il a su profité de chaque instant. Je l’ai connu à l’INSEP où il venait presque tous les jours faire son footing, je le voyais tous les matins sur son parcours dans le bois de Vincennes avec ces petits poids dans les mains. Je lui avais notamment posé une question sur pourquoi il courait avec ça dans les mains. Il m’avait répondu que c’était des grosses vis de chemin de fer qui se sont déformées, tellement il les avait usées, raconte Raquil. Elles avaient la forme de ses mains, j’avais été impressionné. C’était une manière de faire de la musculation. Sa disparition m’a choqué, on en parle à la télévision, dans la presse, je trouve que c’est bien parce qu’il le mérite. C’est vraiment un grand homme. C’est normal de se remémorer toutes ses aventures et que les plus jeunes sachent qui il était. »