RMC Sport

RMC Running : comment reprendre après les vacances

-

- - -

Les vacances estivales sont souvent synonymes de trêve sportive. Consultant pour RMC Running, Stéphane Diagana vous livre ses conseils pour bien se remettre à la course à pied et retrouver la grande forme.

Comment faire quand on a coupé totalement ?

« Déjà, ce n’est pas bien. On leur avait donné des devoirs de vacances (rires). Mais on a parfois en envie de se la couler douce. Et lorsqu’il fait très chaud, c’est difficile de courir. Quand on reprend, il faut accepter de repartir à un niveau plus faible. On perd assez vite quand on ne pratique pas. Il ne faut pas s’affoler et commencer par des choses pas trop intensives, pas trop longues. On ajoute un peu de durée et d’intensité au fur et à mesure. On peut commencer par du vélo, que ce soit d’appartement ou en salle de fitness. On peut chercher du travail en côte pour travailler le cardio-musculaire et renforcer les muscles des cuisses pour protéger les genoux et les articulations. »

Quelle fréquence d'entraînement ?

« Si vous avez coupé un mois et que vous aviez une pratique habituelle de trois entraînements par semaine, on peut reprendre à ce rythme. La rentrée est d’ailleurs intéressante car il y a des changements d’agenda, avec des gens qui déménagent, qui changent professionnellement… Il faut retrouver un rythme, des collègues avec qui on a envie de partager des choses. C’est toujours plus facile à deux. Le piège est de vouloir s’en mettre une bonne pour rattraper le temps perdu parce qu’on se sent coupable. Il n’y a pas de culpabilité à couper pendant les vacances. Il faut simplement être raisonnable à la reprise, humble et modeste. »

Ne faut-il pas maigrir pour pouvoir courir et non l'inverse ?

« Bien sûr. C’est traumatisant, la course. Quand on a des kilos en plus, c’est de la charge en plus sur les disques, les vertèbres, les articulations au niveau des chevilles. Ce n’est pas l’idéal. Il faut déjà commencer par adopter une hygiène de vie afin de perdre quelques kilos. Pour cela, le vélo, c’est assez radical. C’est très exigeant même si on n’utilise pas le haut du corps. Quand on commence à enchaîner les sorties, on perd du poids. Du coup après, on est mieux et on prend moins de risques sur la course à pieds. »

A lire aussi :

Le Mud Day s’installe en France

Comment bien faire ses étirements ?

L'Ultra Trail, discipline de l'extrême

RMC Sport