RMC Sport

RMC Running: la Brésilienne Maciel sur le toit du monde

Fernanda Maciel lors de l’ascension de l’Acongagua

Fernanda Maciel lors de l’ascension de l’Acongagua - DR/NorthFace

Spécialiste de l'ultra-trail, la Brésilienne Fernanda Maciel a battu le record du monde féminin de l’ascension et de la descente de l’Acongagua (plus haut sommet du continent américain avec 6962m). C’est la première runneuse à accomplir l’exploit en moins de 24 heures.

Neige, vent, glace. Rien n’aura été épargné à Fernanda Maciel, cette Brésilienne de 35 ans qui a battu le mois dernier le record du monde de l’ascension suivie de la descente de l’Acongagua, le plus haut sommet du continent américain qui culmine à 6962m.

Sans oxygène

Mais après deux échecs l’an passé, cette ultra-traileuse membre de la Team North Face est allée cette fois-ci au bout de l’exploit en 22 heures et 52 minutes. Une première mondiale car jamais une femme n’était descendue sous les 24 heures (le record chez les hommes est détenu par Karl Egloff en 11h52mn). Et sans avoir recours à de l’oxygène, s’il vous plait !

"Cette montagne est brutale"

« Cette montagne est brutale, a commenté la Brésilienne après son exploit. Là, c’était l’Aconcagua. Courir en haute altitude avec le vent, la neige, la glace et sans oxygène est très dangereux. Je suis vraiment heureuse d’avoir été capable de le faire. Nous ne sommes pas nés pour échouer, nous pouvons faire plus que nous imaginons. » Une citation à méditer, un exemple à suivre.

la rédaction