RMC Sport

RMC Running: tous en raquettes pour le Wintertrail Oxfam

-

- - DR

Les 5 et 6 mars, se tiendra la course solidaire du Wintertrail Oxfam. Un événement pour les amateurs de montagne, de trails, de course à pied, de randonnées et de raquettes. Mais aussi pour tous ceux qui souhaitent participer en équipe où chaque kilomètre parcouru permet de lutter contre les inégalités et la pauvreté à travers le monde.

Les participants de l’Oxfam Wintertrail devront se serrer les coudes pour relever le challenge qui les attend ce week-end : parcourir 60 kilomètres en moins de 30 heures, raquettes aux pieds, par équipes de quatre et sans relais. Chacune des 71 équipes en lice s’est engagée à collecter 2 000 euros, en amont de l’événement, au profit d’Oxfam France. L’an passé, 320 participants issus de 11 pays différents avaient répondu présent et permis la collecte de près de 200 000 euros. Peuvent-ils faire encore mieux cette année ?

Un parcours plutôt raide

Un parcours un peu plus difficile encore qu’en 2015, avec un dénivelé total cumulé de 4 647 m, que les concurrents devront avaler sans rechigner avec, sur le dos, de quoi pouvoir s’adapter aux problèmes rencontrés entre deux points de ravitaillement (six au total) : blessure, fringale, mauvaises conditions météo… Les participants ne seront pas seuls au monde pour autant, tout au long de cette aventure humaine et solidaire, puisque près de 150 bénévoles seront mobilisés. De plus, chaque équipe doit pouvoir compter sur le soutien de deux supporters minimum, pour l’encourager et l’assister pendant l’événement.

Combattre les inégalités dans le monde

Parcourir 60 kilomètres en équipe en moins de 3 heures : tel est le défi que devront relever les participants de la deuxième édition du Wintertrail Oxfam. Cet évènement sportif aura une saveur particulière. Celle de la solidarité envers toutes les personnes victimes de la pauvreté et des inégalités dans le monde. Pour chaque équipe inscrite, 2 000 euros seront destinés aux actions entreprises par l’association Oxfam France. La pauvreté ne connaît pas de frontières, la solidarité non plus.

B.Duguine