RMC Sport

Bianchi, le rêve à portée de main

-

- - -

Le jeune pilote français Jules Bianchi, 20 ans, a remporté dimanche le titre en F3 Euroseries. Une première étape indispensable avant de rêver un jour courir en Formule 1.

Considéré comme le grand favori dès le début de la saison, Jules Bianchi a pleinement satisfait aux attentes de ses fans et de ses patrons. Le jeune pilote de 20 ans s’est d’ores et déjà attribué le titre de champion de Formule 3 Euro Series avant même la fin de la saison. Le jeune Niçois remporte pour son écurie ART Grand Prix un sixième titre consécutif et perpétue ainsi une lignée tout ce qu’il y a d’illustre : Lewis Hamilton, champion en titre de Formule 1 ; Romain Grosjean qui fait également ses débuts dans la discipline reine ; Nico Hülkenberg, champion de GP2 ; et enfin les deux as du DTM Paul Di Resta et Jamie Green. Ils ont tous remportés le trophée de la série jeunes talents la plus concurrentielle du globe.

Depuis son arrivée en Formule 3, Bianchi est considéré comme un talent certain. En 2007, il remportait en tant que rookie le championnat français de Formule Renault au volant d’un bolide de l’écurie SG Formula. Un an plus tard, il passait chez ART Grand Prix en Formule 3 Euro Series. Le jeune rookie a certes commis quelques erreurs, mais a rapidement fait état de ses capacités : dès sa troisième course, il grimpait pour la première fois sur le podium. Cette saison, il a déjà sept victoires à son palmarès, dont six le samedi (chaque weekend de championnat F3 Euroseries compte deux courses, ndlr). A Zandvoort, il parvenait même à décrocher le trophée aux deux épreuves malgré le règlement de la grille de départ inversée (les huit premiers de la première course le samedi partent dans l’ordre inverse le dimanche).

Le nouveau champion est issu d’une famille de vrais passionnés de sport automobile. Son grand-père, Mauro Bianchi, et Lucien, le frère de celui-ci, ont tous deux connu le succès sur les circuits. Lucien remportait en 1968 les 24 heures du Mans et sa carrière de Formule 1 l’a également mené sur le podium. Mauro était lui aussi actif dans la discipline reine.

Le trait de caractère principal de Jules Bianchi est de toujours donner le maximum. Même clairement en tête, il continue de pousser son bolide à fond. En dehors de son cockpit, il est plutôt discret et réservé. Durant son temps libre, il peaufine sa condition physique et prend souvent le volant de son kart. Philippe, son père, a en effet un circuit de kart à Brignoles (Var), sur lequel Jules Bianchi fait toujours tourner son kart de compétition lorsqu’il est à la maison. Par ailleurs, il joue régulièrement au foot et croise les doigts lorsque son club favori, l’Olympique Marseille, est engagé sur le terrain. Lorsqu’il ne fait pas de sport, il aime passer son temps avec ses amis et sa copine Camille. Etudiante en médecine, elle est cependant un hôte rare sur les circuits.

G.N. (RMC Sport)