RMC Sport

Bourdais : « Ça fait du bien au moral »

Le pilote français a fini treizième du Grand Prix du Bahreïn.

Le pilote français a fini treizième du Grand Prix du Bahreïn. - -

Treizième du Grand Prix de Bahreïn après être parti en dernière position, Sébastien Bourdais était heureux d’avoir pu attaquer pendant toute la course.

Le Manceau a également confié à RMC son impatience de rejoindre Barcelone, où quelques évolutions techniques attendent l'écurie Toro Rosso.

Comment avez-vous vécu ce Grand Prix ?
Ça s'est pas mal passé, on a attaqué toute la course. C'est dommage qu'on perde autant de temps derrière les « furieux » au départ, parce qu'on a perdu une douzaine de secondes en trois tours, ce qui nous fait perdre le contact. Derrière, on joue au chat et à la souris. Mais au moins on a été le chat, un peu, aujourd'hui. Donc ça fait du bien au moral. J'ai pu attaquer, j'ai pris du plaisir et j'attends avec impatience les évolutions pour Barcelone.

Ce retour en Europe, vous l'attendez depuis assez longtemps...
Oui, on est assez impatient parce que cela va coïncider avec l'arrivée du diffuseur et de l'aileron inférieur arrière, ce qui va changer beaucoup de choses puisqu'on espère gagner entre cinq et huit dixièmes de seconde au tour. Cela devrait modifier la donne.

Parlez-nous de la difficulté de cette course disputée sous une grosse chaleur...
Il faisait chaud, c'est sûr, mais je pensais que cela serait pire. J'ai pu attaquer du début à la fin, c'est le principal. Après, que cela soit dur, c'est normal, on est payé pour ça !

La rédaction - RMC Sport