RMC Sport

Deschaux « regrette » la décision de Mme Fourneyron

Circuit du Castellet

Circuit du Castellet - -

Par le biais d’un communiqué, Nicolas Deschaux, le président de la Fédération française du sport automobile, a avoué sa déception de voir le dossier du Grand Prix de France retoqué par la ministre des Sports. « J’ai eu confirmation de la part de Madame la Ministre qu’aucune implication financière de l’Etat ne saurait avoir lieu dans ce dossier. Si cette position est certes conforme à celle exprimée régulièrement par les représentants de l’Etat depuis 2009, je ne peux toutefois que la regretter, compte tenu notamment du soutien apporté par l’Etat sur d’autres évènements sportifs, déclare Nicolas Deschaux. De plus et au-delà de la programmation d’un évènement sportif d’envergure internationale et source de fortes retombées économiques directes pour le territoire et pour l’Etat, un Grand Prix de France de Formule 1 participerait immanquablement à la politique de soutien de toute la filière automobile. J’interpellerai dans les jours à venir les porteurs des deux projets, afin d’envisager avec ces derniers les conditions de poursuite de leurs candidatures ».