RMC Sport

EN DIRECT : toutes les infos du jour sur Bianchi

-

- - -

48h après son terrible accident au Grand Prix du Japon, Jules Bianchi est toujours dans un état très grave, mais stable selon le dernier communiqué publié par sa famille. Retrouvez ici en direct les dernières évolutions de son état de santé.

16h30 en France (23h30 au Japon) - Les professeurs Saillant et Frati saluent le travail des équipes japonaises

Arrivés au chevet de Jules Bianchi ce mardi, le professeur Gérard Saillant ainsi que le très réputé neurochirurgien italien Alessandro Frati ont salué l’excellent travail effectué auprès du pilote français par leurs confrères japonais. « Les professeurs Saillant et Frati saluent les excellents soins prodigués par le Mie General Medical Center, précise le communiqué publié par la famille ce mardi. Ils voudraient également remercier leurs confrères japonais. »

16h05 en France (23h05 au Japon) - Bianchi toujours dans un « état critique, mais stable »

Dans un communiqué publié sur le site de Marussia, la famille de Jules Bianchi a donné des nouvelles du pilote français, qui reste dans un « état critique, mais stable » à l’hôpital de Mie à Yokkaichi (Japon). « C'est un moment très difficile pour notre famille, mais les messages de soutien et d'affection pour Jules sont une grande source de réconfort pour nous, indique le communiqué. Nous tenons à exprimer nos sincères remerciements. Jules reste en soins intensifs à l'hôpital de Mie à Yokkaichi. Il a subi une lésion axonale diffuse (traumatisme crânien) et est dans un état critique, mais stable. Les employés de l'hôpital offrent les meilleurs soins possibles et nous sommes reconnaissants pour tout ce qu'ils ont fait pour Jules depuis l'accident. (...) L'hôpital continuera de surveiller et de traiter Jules et d'autres examens seront réalisés si besoin. »

14h16 en France (21h16 au Japon) - Un neurochirurgien très réputé au chevet de Bianchi

Ferrari a envoyé l'un des meilleurs neurochirurgiens italien au chevet de Jules Bianchi, toujours dans un état très grave, mais stable. Il est arrivé ce mardi et a passé sa journée à l'hôpital aux côtés du pilote Marussia et du Professeur Gérard Saillant, très réputé dans le milieu sportif. Il s'est notamment renseigné sur l'opération subie par Bianchi à son arrivée à l’hôpital de Yokkaichi, dimanche soir.

14h02 en France (21h02 au Japon) - Le monde du sport soutient Bianchi 

Quarante-huit heures après l’accident de Jules Bianchi, dimanche lors du Grand Prix du Japon, de nombreux messages de soutien continuent de déferler sur les réseaux sociaux. Sous le choc, le monde du sport soutient le pilote français, qui reste dans un état très grave mais stable. A lire ici. 

13h30 en France (20h30 au Japon) - Mosley dédouane l’organisation

Ancien patron de la FIA, Max Mosley a réagi lundi au micro de Sky Sports à l’accident de Jules Bianchi. Le Britannique invoque la fatalité et considère que la responsabilité des organisateurs n’est pas engagée. « C'est un terrible accident, mais je ne pense pas qu'il y ait de responsabilité engagée par qui que ce soit, les commissaires, la direction de course, ou quelque autre personne que ce soit, a commenté Mosley. Tout a été fait comme cela devait être fait. » Mosley va même plus loin en soumettant l’hypothèse d’une imprudence du pilote : « Il semble qu'il n'ait pas réussi à ralentir comme il aurait peut-être dû le faire. »

12h50 en France (19h50 au Japon) - Les parents de Bianchi ont quitté l'hôpital

Les parents de Jules Bianchi ont quitté l'hôpital de Yokkaichi ce mardi à 19h50. Ils ne se sont pas exprimés, mais un communiqué de presse est actuellement en train d'être rédigé par l'écurie Marussia. A noter que dans le dernier communiqué, le pilote français restait dans un état très grave, mais stable. 

10h en France (17h au Japon) - Un ‘manque de chance’ selon les responsables du circuit

Le responsable presse du circuit de Suzuka Masamichi Miyazaki a qualifié l'accident de Jules Bianchi de « manque de chance ». « Les officiels ont agité les drapeaux jaunes après l’accident de Sutil, a expliqué Miyazaki. Cela signifie que les pilotes doivent ralentir. Malheureusement, Bianchi est arrivé en aquaplanning juste à ce moment-là. C’est de la malchance. Il pleuvait, la piste était mouillée, mais pas suffisamment pour arrêter la course. Je pense que les officiels ont fait le même jugement. »

9h en France (16h au Japon) : la FIA enquête

Alors que les autorités japonaises mènent actuellement une enquête sur le grave accident du pilote Marussia, Jules Bianchi le week-end dernier à Suzuka, la Fédération Internationale de l’Automobile a également ouvert une enquête interne. Le président de la FIA, Jean Todt a ainsi demandé au directeur de course en Formule 1, Charlie Whiting de faire la lumière sur les circonstances de l’accident de niçois. Jean Todt est un proche du pilote appartenant au centre de formation de Ferrari.

8h30 en France (15h30 au Japon) - Saillant et Todt s’entretiennent avec la famille

Le manager de Jules Bianchi Nicolas Todt est donc arrivé avec Gérard Saillant à l’hôpital de Yokkaichi en début d’après-midi (14h, 7h, heure française). Maintenant, les deux hommes s’entretiennent avec la famille. Gérard Saillant rencontrera ensuite les médecins et prendra connaissance du dossier médical du pilote Marussia. Une fois qu’il aura tous les éléments en sa possession, il fera le point avec les parents pour leur donner toutes les informations sur l’état de leur fils. La communication n’est pas forcément évidente entre Français et Japonais. Ensuite une communication sera décidée en accord avec les parents, le manager de Jules et son écurie. Il s’agira certainement d’un communiqué de presse.

7h en France (14h au Japon) - Arrivée à l’hôpital du Pr Saillant et de N.Todt

Le professeur Gérard Saillant ainsi que le manager de Jules Bianchi, Nicolas Todt sont arrivés peu avant 14h ici à Yokkaichi. Ils étaient accompagnés du DTN de la Fédération Française du Sport Automobile, Morgan Caron. Aucun commentaire n’a été fait pour le moment.

6h en France (13h au Japon) – La famille attend Saillant et Todt

« Nous attendons Gérard Saillant et Nicolas Todt. Nous attendons de rencontrer Gérard Saillant avant de nous exprimer », déclare la famille de Jules Bianchi.

la rédaction