RMC Sport

F1 : fini le champagne, bonjour le mousseux

-

- - AFP

Le fournisseur officiel de champagne ayant tenté de diviser par deux son offre à la Formule 1, les pilotes s’aspergeront dorénavant au mousseux sur les podiums.

Lewis Hamilton et Nico Rosberg ne peuvent plus s’asperger de champagne. Habitués à truster les podiums, les deux équipiers et rivaux chez Mercedes disposent désormais de bouteilles de « sparkling wine Chandon », un vin mousseux de Napa Valley pour célébrer chaque fin de Grand Prix.

Une offre de 5M€ rejetée 

Une histoire de gros sous se cache derrière ce changement effectif depuis la 1ere course de la saison le week-end dernier lors du GP d’Australie. Mumm, le nom du fournisseur officiel de champagne depuis 2000, ayant décidé de diviser par deux son investissement en F1, celle-ci passant de 10 à 5 millions d’euros annuels, le Formula One Management a opté pour un changement radical avec du mousseux. Pour des célébrations low cost ? Pas si sûr.