RMC Sport

F1 : quel avenir pour les Français ?

Romain Grosjean

Romain Grosjean - -

Avant le GP de Belgique, RMC Sport fait le point sur la situation de Romain Grosjean, Charles Pic et Jean-Eric Vergne, qui devraient être reconduits en F1 en 2013. Quant à Jules Bianchi, il pourrait lui débarquer chez Force India.

Romain Grosjean

Après une première saison compliquée en 2009 avec Renault, Romain Grosjean réalise des prouesses avec sa nouvelle équipe Lotus. Avec 76 points inscrits en 11 Grands Prix dont trois podiums et un record du tour, le Français se situe au 8e rang de la hiérarchie mondiale. Alors que sa prolongation de contrat devrait intervenir dans les prochaines semaines, le champion 2011 de GP2 est apprécié par son team. Sauf cataclysme, Romain Grosjean sera chez Lotus la saison prochaine. Très apprécié par Eric Boullier, patron de l’écurie, il forme un duo de qualité avec son coéquipier finlandais Kimi Räikkönen.

Même si son début de saison a été compliqué avec deux abandons en deux Grands Prix (Australie et Malaisie), le numéro 10 du paddock répond entièrement aux exigences de son écurie. Dans les prochaines années, il ne serait pas étonnant de voir Grosjean signer dans une écurie prestigieuse. En effet, le natif de Genève est très apprécié par le pilote Ferrari Fernando Alonso, qui verrait d’un bon œil de le retrouver comme coéquipier dans le futur. Les deux hommes se connaissent bien et s’apprécient.

Jean-Eric Vergne

Pour sa première année en F1 1 chez Toro Rosso, Jean-Eric Vergne s’attendait à une première partie de saison plus simple. Après avoir appris aux côtés de Sébastien Buemi et Jaime Alguersuari en 2011, il est devenu le Français le plus précoce à marquer des points en championnat du monde, grâce à une 7e place au Grand Prix de Malaisie (4 points). Avec un seul abandon en 11 Grands Prix, le coéquipier de Daniel Ricciardo se situe à la 17e place au classement du championnat du monde. A l’image des deux anciens pilotes de l’écurie italienne, « JEV » devrait continuer une année, d’autant plus qu’aucun jeune pilote de la filière Red Bull ne semble prêt à plonger dans le grand bain de la F1.

Toro Rosso prépare d’ores et déjà une meilleure voiture pour la saison prochaine. La seule chose qui pourrait inquiéter Vergne serait un retour de Sebastien Buemi en tant que pilote titulaire. Le Suisse, troisième pilote Red Bull cette saison, fait en effet un énorme travail avec l’équipe autrichienne, souvent salué par ses patrons. Pour le moment, aucune négociation n’a été engagée pour le futur de Vergne chez Toro Rosso.

Charles Pic

Conseillé par Olivier Panis, Charles Pic est le pilote français le moins connu. Au volant du team Marussia Virgin Racing, le jeune pilote de 22 ans se débrouille comme il peut. Avec l’une des voitures les moins performantes du championnat, le natif de Montélimar réalise une très bonne saison. Même s’il n’a pas marqué le moindre point au championnat, le Français arrive souvent au bout des Grands Prix. Il n’a abandonné que trois fois (Chine, Bahreïn, Espagne) en 11 Grands Prix disputés et c’était sur des problèmes mécaniques. Mieux, il a terminé plusieurs fois devant son coéquipier Timo Glock. Depuis sa 15e place au Grand Prix d’Europe le 24 juin dernier, le numéro 25 du paddock aspire à de meilleurs résultats.

Pilote payant, Charles Pic a pu bénéficier des 7 millions investis par Lagardère, qui gère sa carrière, pour prendre le volant d’une F1. Agacé par les faibles performances de la monoplace, son entourage a souhaité mettre un peu de pression sur l’écurie russe. C’est chose faite car ce dernier a obtenu des garanties pour la saison 2013, notamment avec un partenariat avec McLaren plus étoffé. Quant à son avenir, Marussia souhaite le garder mais si une occasion se présente, un départ n’est pas à exclure. Selon nos informations, son entourage a d’ailleurs rendez-vous ce week-end à Spa (Belgique) avec les patrons de deux équipes : Force India et Sauber. Caterham serait aussi intéressée pour s’attacher ses services.

Jules Bianchi

Troisième pilote de Force India, Jules Bianchi (également membre de la filière de jeunes pilotes de Ferrari) récite ses gammes en Formule 3.5, accès possible à la Formule 1. S’il n’est pas parvenu à trouver un volant en F1 cette saison, cela reste son objectif prioritaire pour 2013. La chance pourrait lui sourire l’an prochain. Si Paul di Resta ou Nico Hülkenberg quitte Force India, le Niçois pourrait s’engouffrer dans la brèche puisque l’équipe indienne a l’habitude d’embaucher son troisième pilote à l’image de Nico Hülkenberg l’année passée. Bianchi participera aux essais jeunes pilotes organisés à Magny-Cours mi-septembre. Il pourrait alors rouler dans la Force India et dans la Ferrari.

Xavier Martel avec Antoine Arlot