RMC Sport

F1 : Revivez la victoire de Räikkönen

-

- - -

Auteur d'une course magnifiquement menée, Kimi Räikkönen signe la toute première victoire de la saison ce dimanche, au Grand Prix d'Australie. Le Finlandais devance Fernando Alonso et Sebastian Vettel.

8h56 - Vettel : « Ne pas être trop déçu »

Auteur de la pole position lors des qualifications, le champion du monde en titre Sebastian Vettel a dû se contenter de la 3e place sur la ligne d’arrivée du Grand Prix d’Australie. « On peut quand même être heureux aujourd’hui. Mais forcément quand vous partez de la pole, vous voulez gagner, a reconnu le pilote allemand. Après un très bon départ, j’ai connu quelques bons premiers tours, mais les pneus n’ont pas tenu autant que je le souhaitais. Il faut savoir parfois admettre que d’autres voitures sont plus rapides que nous. Mais on doit être heureux tout de même, nous avons eu des bonnes qualifications. Si le résultat final n’est pas celui que nous souhaitions, il reste beaucoup à faire. C’est un début, on aurait voulu un peu plus, mais il ne faut pas être trop déçu. »

8h50 - Alonso : « Kimi a été incroyable »

Acclamé par la foule australienne, Fernando Alonso, 2e ce dimanche à Melbourne, savourait ce résultat sur le podium d’arrivée. « C’était une course fantastique pour nous. Merci beaucoup aux fans pour leur soutien ce week-end. Je pense qu’on a offert un bon spectacle aujourd’hui parce qu’il y a eu des actions à tous les tours. Nous sommes un peu tristes tout de même de ne pas avoir remporté la course. Mais Kimi a été incroyable aujourd’hui, il faut féliciter Lotus pour ce qu’ils ont fait aujourd’hui, a déclaré le pilote Ferrari. Ça n’a pas été une course facile. Mais je suis très content, c’est un excellent début de saison pour nous, il semble que nous soyons compétitifs. »

8h46 - Räikkönen : « Ça a été assez simple de le faire » 

Brillant vainqueur du premier GP de la saison en Australie, Kimi Raikkonen savourait sa victoire, tout en retenue, sur le podium. « J’étais plutôt confiant. On n’a eu aucun problème avec les pneus. Ça a été assez simple de le faire, a déclaré le Finlandais. Au départ, bien sûr, j’avais quelques doutes. C’était la première course, je ne savais pas comment ça allait se passer avec les pneus. Je savais que j’avais une bonne voiture. J’avais le sentiment que ça pouvait être une bonne course. »

8h40 - Tambay : « Räikkönen, un sacré client » 

Membre de la Dream Team RMC Sport, Patrick Tambay salue la victoire de Kimi Raikkonen lors du premier Grand Prix de la saison en Australie ce dimanche. « Il est parti pendant deux saisons se faire plaisir en championnat du monde des rallyes, rappelle Tambay. Il a très certainement appris beaucoup de choses. Il est devenu probablement meilleur pilote, un meilleur bon vivant. Après une saison remarquable, parce qu’il a fait un sans-faute sur le plan de la fiabilité, il attaque comme un sacré client cette saison. »

8h36 : bilan français honorable

Si Romain Grosjean, 10e, peut nourrir de logiques regrets, les Français se sont bien comportés avec un Vergne impeccable de bout en bout 12e, un Bianchi 15e pour sa première, et Pic, dernier sur la grille, 16e au final.

8h35 : LE TOP 10

Raikkonen, Alonso, Vettel, Massa, Hamilton, Webber, Sutil, Di Resta, Button, Grosjean.

8h34 : Alonso et Vettel complètent le podium

Un champion du monde sur la première marche, un double champion du monde sur la deuxième, et un triple sur la troisième. Magnifique podium !

8h33 : RAIKKONEN S'IMPOSE !

Le pilote Lotus a réalisé la course parfaite, et franchit la ligne d'arrivée en première position.

8h31 : Räikkönen enfonce le clou

Le Finlandais signe le meilleur tour et vole vers sa 20e victoire en carrière. Quelle classe !

8h30 : Alonso perd du terrain

L'Espagnol en fait trop et part légèrement à la faute. La pari de Raikkonen, avec sa stratégie à deux arrêts, est en passe de payer.

8h27 : troisième arrêt pour Bianchi

Bianchi rejoint les stands, alors qu'il occupe la 15e place. Belle course du Français.

8h26 : Alonso pousse

A cinq tours de l'arrivée, l'Espagnol accélère pour tenter de revenir sur Raikkonen. Il lui reprend 6 dixièmes sur le dernier tour.

8h25 : Raikkonen tient bon

Le Finlandais file vers la victoire, maintenant ses 7s d'avance sur Alonso. Vettel est 3e, devant Massa, Hamilton, Webber, Sutil, Di Resta, Button et Grosjean (10e).

8h23 : meilleur tour pour Vergne !

Le Français est impeccable, et signe le meilleur temps du jour : 1'29''498.

8h22 : Grosjean et Vergne à la lutte

10e et 11e, les deux Français vont lutter jusqu'au bout pour rentrer dans les points. Vergne est pour l'instant l'un des plus rapides en piste.

8h20 : la pluie fait son apparition

Une petite bruine devrait venir amener un peu de piment à cette fin de course.

8h18 : plus que 10 tours

L'issue est toujours incertaine, dans la mesure où on ne sait pas si Raikkonen tiendra sans passer par les stands. Alonso, 2e, et Vettel, 3e, vont devoir tenter le tout pour le tout.

8h16 : Alonso croque Sutil

L'Espagnol est éblouissant. Il dépasse Sutil pour s'emparer de la 2e place, derrière Raikkonen (à 7s).

8h14 : troisième arrêt pour Vergne

Auteur d'une course splendide, le Français sort des stands à la 11e place.

8h11: Raikkonen dépasse Sutil !

Le Finlandais s'empare de la tête après une belle manoeuvre. Il devrait toutefois probablement s'arrêter une troisième fois avant le terme de la course.

8h09 : Alonso vole

Fernando Alonso, troisième provisoire mais virtuel leader, signe un nouveau meilleur tour (1'29''645). il devance Vettel de près de 6 secondes, lui prenant près d'une demi-seconde à chaque tour.

8h07 : Ricciardo abandonne

L'Australien est contraint à l'abandon, et regagne les stands, alors qu'il occupait la 11e place.

8h06 : et de quarante tours

40 tours ont déjà été parcourus par les monoplaces. Le top 10 : Sutil, Raikkonen, Alonso, Vettel, Massa, Hamilton, Vergne, Di Resta, Webber, Perez.

8h05 : Vergne est 7e

Après 39 tours, le point sur les Français : Vergne 7e, Grosjean 13e, Bianchi 16e, Pic 17e. Vergne devrait toutefois passer encore une fois par les stands.

8h03 : Sutil surprend toujours

Adrian Sutil est 2e, derrière Alonso, et devrait avoir son mot à dire jusqu'au bout dans ce GP d'Australie.

8h01 : et de trois pour Vettel

A 20 tours de l'arrivée, Vettel effectue son troisième arrêt aux stands. Il ressort à la cinquième place.

8h00 : Grosjean et Vergne grappillent

Le top 10, après 35 tours : Alonso, Vettel, Sutil, Massa, Raikkonen, Hamilton, Webber, Button, Grosjean, Vergne.

7h57 : Alonso enchaîne

L'Espagnol est lancé et enchaîne les meilleurs tours en course : 1'30'375. Vettel est à 2'6 derrière.

7h55 : Alonso sur un train d'enfer

Fernando Alonso signe le record du tour, en 1'30''836. L'Espagnol précède Vettel de plus d'une seconde. L'Allemand est bien moins rapide.

7h53 : Raikkonen leader

On a dépassé la mi-course, et le Finlandais est aux avant-postes, devant Alonso et Vettel, qui se sont arrêtés une fois de plus.

7h52 : quelle lutte entre Hamilton et Alonso

Un duel de champion du monde pour la 2e place. Alonso met la pression sur Hamilton et parvient, au prix d'une belle manoeuvre, à dépasser.

7h50 : Grosjean et Vergne aux portes des points

Après 30 tours, Grosjean est 11e, Vergne 12e, Pic 16e, Bianchi 17e.

7h48 : Sutil ne lâche rien

Le pilote Force India est en grande forme (5e). S'il tient une stratégie à deux arrêts comme il semble espérer, il pourrait être en course pour un podium.

7h45 : fin de course pour Rosberg

Troisième virtuel et auteur d'un excellent début de course, Rosberg est contraint à l'abandon, trahi par sa boîte de vitesse.

7h44 : abandon de Maldonado

Le Vénézuelien part à la faute et se retrouve coincé dans le bac à gravier. C'est le deuxième abandon, après celui de Hulkenberg.

7h43 : la pluie ne va pas tarder

Les prévisions météo annoncent de la pluie dans les dix prochaines minutes.

7h42 : Alonso leader virtuel

En tenant compte des arrêts aux stands, le podium virtuel est le suivant : Alonso, Vettel, Massa.

7h41 : le classement après 23 tours

Le top 5 : Raikkonen, Hamilton, rosberg, Massa, Vettel.

7h40 : Massa aux stands

23e tour. Massa quitte la première place pour rejoindre les stands.

7h38 : Massa en tête, meilleur tour pour Webber

Felipe Massa, avec un arrêt en moins, est en tête de la course, devant Raikkonen et Hamilton. Meilleur tour pour Webber : 1'31''543.

7h37 : Alonso passe Vettel

Grâce à un arrêt aux stands anticipé, Alonso coiffe Vettel (5e et 6e).

7h35 : deuxième arrêt pour Grosjean

20e tour. Deuxième passage par les stands pour le Français, 10e, visiblement en difficulté.

7h34 : Alonso aux stands

20e tour. Alonso repasse par les stands pour passer en mediums.

7h32 : RED BULL EN DIFFICULTE !

Les Red Bull usent visiblement leurs pneus à grande vitesse. Déjà deux arrêts pour Webber, tandis que Vettel n'affiche pas des grandes performances, toujours dominé par Sutil en tête de la course.

7h31 : Sutil ne s'arrête toujours pas

L'Allemand ne s'est toujours pas arrêté, et conserve la tête du Grand Prix.

7h30 : le point sur les Français

Grosjean est 11e, Vergne 12e, Bianchi 18e, Pic 19e.

7h27 : très serré en tête

Après 17 tours, les hommes de tête ne parviennent pas à creuser des écarts significatifs.

7h25 : les favoris sont bien là

Le classement virtuel, en tenant compte des arrêts aux stands : Vettel, Massa, Alonso, Raikkonen, Hamilton. Grosjean est 13e.

7h23 : Sutil en tête

Rosberg s'arrête, et c'est donc le surprenant Sutil qui prend les commandes.

7h21 : Vettel premier virtuel

Sebastian Vettel, 4e, est premier parmi les pilote à s'être déjà arrêté. Talonné par Massa, qui rafle le meilleur tour 1'31''788 (13e tour).

7h20 : Hamilton, Rosberg, Sutil sur le podium

Les trois pilotes ne se sont toujours pas arrêtés et conservent donc pour l'instant la tête de la course.

7h19 : meilleur tour pour Massa

Les Ferrari se comportent parfaitement bien. Meilleur tour pour Massa : 1'31''976.

7h18 : Vettel, le plus rapide

Avec ses nouveaux pneus, Vettel fait des étincelles et signe le meilleur tour en course.

7h17 : Alonso et Raikkonen aux stands

C'est donc Hamilton qui prend la tête de la course, lui qui ne s'est toujours par arrêté.

7h15 : Massa aux avant-postes

Le podium après sept tours : Massa, Alonso, Raikkonen.

7h14 : Vettel sans problème aux stands

Premier arrêt au stand très efficace pour Sebastian Vettel.

7h13 : le point sur le classement des Francais

Vergne est pour l'instant 10e, Bianchi 13e, Pic 16e, Grosjean 18e.

7h11 : Webber s'arrête aussi

L'Australien regagne aussi les stands après cinq tours, "chaussant" à son tour les pneus mediums.

7h10 : Button s'arrête déjà

Quatre tours seulement et Button effectue déjà un premier arrêt au stand, pour changer ses pneumatiques (medium).

7h08 : Webber, grand perdant du départ

L'Australien, parti en première ligne, s'est fait doubler de tous les côtés et se voit déjà relégué à la 7e position.

7h07 : mauvais départ de Grosjean

Très timide pour son premier départ de la saison, Sébastien Grosjean, 8e au départ, est 11e.

7h06 : Vettel devant les Ferrari

Sebastian Vettel est parti sur des bases très élevées. Derrière lui, les Ferrari de Massa et Alonso (4e et 5e sur la grille) ont tiré leur épingle du jeu, prenant les 2e et 3e places.

7h05 : Vettel prend les commandes

Parti en pole, l'Allemand a réussi à conserver la première place à l'issue d'un départ sans accroc.

7h04: C'EST PARTI

C'est parti pour 307 km de course. La saison est officiellement ouverte !

7h00 : tour de chauffe

Les pilotes se lancent dans le tour de chauffe et s'immobilisent sur la grille de départ.

6h58 : pas de pluie au départ

Après des qualifications dantesques en raison des conditions météorologiques, le soleil est bien au rendez-vous pour le départ, même si les nuages menacent. La pluie pourrait toutefois s'inviter un peu plus tard.

6h52 : l'inconnue des pneumatiques

La stratégie aura une part prépondérante dans ce premier Grand Prix, où la grande inconnue vient notamment des nouveaux pneus Pirelli, qui se dégradent particulièrement rapidement. Il faut s'attendre à voir les premiers arrêts au stand intervenir rapidement.

6h50 : 4 Français et 5 champions du monde au départ

Jules Bianchi (19e), Charles Pic (22e), Jean-Eric-Vergne (13e) et Romain Grosjean (8e) sont les quatre Français (une première depuis 18 ans), au départ. Ils s'élanceront aux côtés de cinq champions du monde : Fernando Alonso (5e), Sebastian Vettel (1er), Lewis Hamilton (3e), Kimi Raikkonen (7e), et Jenson Button (10e).

6h48 : Sebastian Vettel en pole

Pour mémoire, c'est le triple champion du monde en titre Sebastian Vettel, à bord de sa Red Bull, qui a signé la première pole de la saison. Il s'élancera en première ligne en compagnie de son coéquipier Mark Webber.

6h45 : les pilotes entrent en piste

Bonjour et bienvenue pour suivre avec nous ce Grand Prix d'Australie, premier opus de la saison. Les 22 pilotes prennent place sur la grille de départ et s'apprêtent à s'élancer (7h), pour 58 tours de piste.