RMC Sport

F1: un projet d'attentat déjoué sur le circuit d’Abou Dhabi ?

-

- - AFP

Un Emirati, qui serait lié à l’Etat islamique, est accusé d’avoir planifié plusieurs attentats dont l’un sur le circuit Yas Marina d’Abou Dhabi.

Le circuit d’Abou Dhabi a peut-être échappé au pire. Un Emirati, formellement accusé d’être lié à Daesh, est notamment visé pour avoir planifié un acte terroriste sur le circuit de F1, rapporte ainsi la presse locale ce mardi.

L’homme fait au total l’objet de sept chefs d’accusation. Il est suspecté d’avoir voulu poser des bombes également dans un magasin de l’île de Yas, ainsi que dans des autobus et d’avoir projeté des attaques contre une base militaire américaine aux Emirats.

Identifié par les initiales M.A.H, l’Emirati, qui a entendu les charges pesant contre lui lundi à la Cour de sûreté de l’Etat, nie en bloc.

L'homme, qui n'a pu rejoindre le groupe Etat islamique en Irak, aurait « choisi de travailler aux Emirats en soutien à l’organisation terroriste », selon le Gulf News.

Son épouse, Alaa al-Hashemi, a été exécutée par balle le 13 juillet, après avoir été condamnée à mort pour le meurtre d’une enseignante américaine le 1er décembre 2014 dans un centre commercial d’Abou Dhabi.

la rédaction avec AFP