RMC Sport

Fourneyron retoque le Grand Prix de France

Valérie Fourneyron

Valérie Fourneyron - -

Le retour de la F1 en France, ce n’est pas pour maintenant. Nicolas Deschaux, le président de la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA), s’est entretenu ce mardi avec Valérie Fourneyron. Une entrevue au cours de laquelle la ministre des Sports a recalé le dossier du Grand Prix de France, réaffirmant au passage que l’Etat n’interviendrai pas financièrement. « Ce travail de consultation préliminaire avait confirmé que les deux sites possèdent les qualités requises pour accueillir un Grand Prix. Il était cependant apparu nécessaire d’approfondir les deux projets en lice, principalement au regard des incertitudes liées à des points essentiels du montage juridique et financier. La ministre avait notamment rappelé à ses différents interlocuteurs qu’il n’entre pas dans la mission de l’Etat d’organiser un Grand Prix de Formule 1 », indique un communiqué du ministère des Sports.

« Cette décision relève des prérogatives exclusives de la FFSA, dépositaire de la marque « Grand Prix de France de Formule 1 » et institution en relation directe avec Formula One Management, organisateur de Grands Prix. Elle avait également indiqué que le budget du ministère chargé des sports n’avait en aucun cas vocation à contribuer au financement direct d’un tel événement, géré par une entreprise commerciale, ni à en couvrir les éventuels risques financiers, poursuit ce communiqué. A l’issue de ces rencontres, Valérie Fourneyron avait donc rappelé à M. Deschaux qu’il lui appartenait d’examiner plus en profondeur, avec les porteurs de projets, les conditions dans lesquelles un Grand Prix pourrait être organisé en France, en tenant compte de ces contraintes. »