RMC Sport

GP d'Arabie saoudite: le père de Verstappen pas tendre envers Hamilton

Dans une interview accordée au Daily Mail, avant le Grand Prix d'Arabie saoudite programmé ce dimanche à Jeddah (départ 18h30), Jos Verstappen, le père de Max, en dit plus sur la rivalité entre son fils et Lewis Hamilton.

Le suspense est total. Seuls huit points séparent Max Verstappen, actuel leader du championnat du monde de Formule 1, de son dauphin Lewis Hamilton, à l’heure de disputer l’avant-dernière manche de la saison ce dimanche en Arabie saoudite (18h30). S’il peut décrocher le Graal dès ce week-end, le Néerlandais s’est raté en qualifications.

Il prendra le départ seulement en troisième position, derrière les Mercedes de Valtteri Bottas et Hamilton, le Britannique ayant signé la pole devant son coéquipier finlandais. Ce qui promet une sacrée bataille sur le nouveau circuit de Jeddah entre le protégé de Red Bull et le septuple champion du monde, dont la rivalité a atteint son paroxysme cette saison. Avec des duels spectaculaires sur la piste et des piques de chaque côté.

"Lewis est dans son monde"

Jos Verstappen, ancien pilote de F1 et père de Max, s’est chargé d’en remettre une couche dans une interview publiée ce dimanche par le Daily Mail. Avec des mots assez durs contre Hamilton. "Je ne parle jamais à Lewis. Il n’a pas besoin de me parler. Je ne suis rien pour lui. Je le respecte en tant que pilote. Pour le reste… rien", lâche-t-il, avant d’en dire un peu plus sur la relation entre les deux rivaux pour le titre.

"Max et Lewis ne parlent que sur le podium. Très peu. Je trouve que Max s’entend très bien avec les autres pilotes. Lewis, lui, est dans son propre monde. J’ai fait de la F1, je parle à certains pilotes, ils sont tous très sympathiques. Mais certains ne vous regardent pas. (…) Max est comme il est. Certaines personnes aiment ça. D’autres non. Il dit ce qu'il pense mais ne s'implique pas dans les affaires politiques, comme ce qui se passe dans d'autres pays, ce que fait Lewis. Max considère qu'il s'agit de faire son travail de sportif et d'en rester là", poursuit-il.

Très critique envers Toto Wolff

Une référence aux nombreuses prises de position d’Hamilton, très engagé notamment dans la lutte contre le racisme et les discriminations. En Arabie saoudite, il portera à nouveau un casque aux couleurs de la communauté LGBT+, dans un pays critiqué pour ses manquements aux droits humains.

Dans cet entretien au Daily Mail, Jos Verstappen n’épargne pas non plus Toto Wolff, le patron de Mercedes : "Je n'aime pas son attitude ni comment il s'est comporté, à commencer par Silverstone. L'un des pilotes était à l'hôpital (Verstappen) et ils étaient sur le podium en train de célébrer comme s'ils avaient remporté le championnat du monde. Je ne pensais pas que Toto était comme ça, mais j'ai découvert un Wolff différent. Nous n’avons eu aucun message de sa part."

RR