RMC Sport

GP d'Australie : les qualifications reportées à dimanche !

Vettel, entre les gouttes

Vettel, entre les gouttes - -

En raison de conditions météorologiques très compliquées, la séance de qualification du Grand Prix d'Australie n'a pu être menée à son terme. La Q2 et la Q3 se dérouleront donc dimanche, avant la course (1h du matin en France).

11h : Moins de risque de pluie pour la fin des qualifications

La fin des qualifications, à 1h du matin la nuit prochaine, ne devrait pas être perturbée par la pluie. En effet les prévisions météos n’annoncent que 20% de chance de précipitations à ce moment de la journée. La prédiction tombe ensuite à 10% à 7h, heure du départ du Grand prix.

10h41 - Grosjean : « C'était glissant »

Troisième après la Q1 du GP d’Australie, Romain Grosjean a apprécié le comportement de sa Lotus sous la pluie. Le pilote tricolore a pris du plaisir, même s’il comprend la décision de la direction de course de reporter les Q2 et Q3 à demain. « Il est certain que si on s’était arrêté sur les résultats de la Q1, je ne me serai pas plaint, a ainsi déclaré Grosjean. On a beaucoup de positif de savoir que la voiture marche sous la pluie alors que l’année dernière c’était la catastrophe. J’ai pu m’amuser. C’était très glissant. C’était praticable mais c’était la bonne décision d’arrêter les qualifs, car ça devenait très sombre. Maintenant on va aller faire une grosse nuit de sommeil ».

10h35 - Boullier : « La meilleure décision »

Patron de l’écurie Lotus, Eric Boullier a apporté son soutien aux organisateurs qui ont décidé de reporter les séances de Q2 et de Q3 à demain matin 11h, (1 heure du matin en France) en raison des mauvaises conditions météo. « C’est la meilleure décision vu les conditions climatiques, a convenu Boullier. Demain les conditions seront plus normales. Ça peut être un problème, s’il y a un crash en qualification. Ce sera une grosse journée pour l’équipe et les pilotes. »

10h23 : Vergne frustré

Auteur d’un très bon chrono (9e temps) lors de la Q3 du GP d’Australie, Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) s’est montré particulièrement à l’aise sous la pluie. Il regrettait amèrement que les qualifications n’aient pas pu se poursuivre ce samedi. « Je suis frustré de ne pas avoir fini la qualification. C’était des conditions idéales pour nous, donc c’est dommage, a déclaré le pilote français. Un peu énervé même ! La performance était là, on aurait pu faire dans les trois premiers. On verra quelle sera la météo demain. J’espère que ce sera le me temps mais ça m’étonnerai. Tout l’hiver, ça a bien fonctionné sous la pluie. Ça montre aussi que la voiture n’est pas si mauvaise que ça. Je pense que ça aurait pu continuer. »

10h00 : Les pilotes rentrent se coucher

Les 16 pilotes qualifiés pour les 2ème et 3ème parties de qualification reportées dimanche à 11h locale (1h du matin en France) ont quitté le circuit de Melbourne très rapidement après l’annonce de la direction de course. Le Français Romain Grosjean a été l’un des premiers à quitter la piste pour regagner son hôtel après un rapide débriefing technique avec ses ingénieurs. Il faut dire que ces pilotes auront une grosse journée dimanche matin puisqu’après une qualification à 11h, il leur faudra attendre plus de 5h avant de s’élancer pour le Grand Prix toujours programmé à 17h locale (7h en France).

8h48 : Q2 et Q3 REPORTEES

C'est désormais officiel, la Q2 et la Q3 sont reportées à dimanche. Les pilotes prendront le départ à 11h à Melbourne, soit 1h du matin en France.

8h45 : Pic - "Pas une bonne qualif"

En difficulté lors de la Q1, Charles Pic a confié, au micro de Canal +, son sentiment après la prémière séance qu'il a achevée à la dernière place : "Ce n'est pa une bonne qualif. Mais bon, la course c'est demain, sur le sec normalement, donc j'espère que ça ira mieux. Avec des conditions changeantes comme ça, c'est difficle. C'était très piégeux, il y avait vraiment beaucoup d'eau".

8h40 : la nuit tombe

Aucune décision n'a encore été prise, mais entre la piste tremplée et la lumière plus que déclinante, reprendre la séance paraît tout simplement insensé.

8h36 : le report à dimanche se précise

Les instances dirigeantes discutent toujours, mais les informations qui filtrent pour l'instant tendent vers un report de la Q2 à dimanche.

8h33 : deux options

Entre la pluie qui redouble et la luminosité qui baisse (il est 18h30 en Australie), la séance ne devrait pas être menée à son terme. Deux options possibles : se baser sur les temps de la Q1 pour établir la grille, ou faire la Q2 avant le Grand Prix dimanche.

8h28 : 20 minutes de plus

La fin des qualifications est de plus en plus compromise. La luminosité baisse a vu d'oeil alors qu'un énième report, de 20 minutes, vient d'être annoncé.

8h24 : les pilotes regagnent leurs monoplaces

A six minutes d'un départ théorique toujours incertain, les pilotes regagnent leurs voitures et se tiennent prêts à repartir.

8h19 : les débris posent problème

Les commissaires sont en train de nettoyer la piste encombrée par de nombreux débris. Le directeur de course n'est pas encore certain de valider le départ à 8h30.

8h15 : une météo plus clémente dimanche

A priori, les conditions seront nettement plus clémentes dimanche, à l'heure de la course. La pluie pourrait certes faire son apparition, mais dans des proportions bien moins importantes.

8h10 : vers une annulation de la Q3 ?

Alors que la luminosité baisse sérieusement, de nouveaux reports pourraient condamner la suite des qualifcations. Si la séance ne pouvait aller à son terme, ce sont les temps de la Q2, voire de la Q1, qui feraient foi.

8h05 : encore un report

La pluie redouble d'intensité. 20 minutes de délai s'ajoutent. Départ théorique : 8h30.

8h03 : Pic sera repêché

Bon dernier de la Q1, Charles Pic, avec un chrono légèrement supérieur au 107% réglementaire de la meilleure marque, aurait pu ne pas prendre le départ dimanche. Vu les conditions particulières, il ne sera pas inquiété.

8h01 : départ de la Q2 prévu à 8h10

La pluie bat son plein, le départ est donc décalé encore une fois de 10 minutes.

8h00 : Bianchi "satisfait"

Auteur du 19e temps en Q1 pour son baptême du feu, Jules Bianchi est plutôt satisfait par ses débuts. "Pour une première qualif', ça aurait pu être pire. On sera plus à l'aise sur le sec je pense, et c'est déjà pas mal de partir 19e. Je suis assez content, et serein pour la course".

7h55 : retour de la pluie

L'averse annoncée bat son plein, alors que vient de s'achever la première séance de qualification. Les pilotes vont donc devoir patienter avant de s'élancer à nouveau pour 15 minutes, avec six nouveaux éliminés à la clé.

7h52 : FIN DE LA Q1

Alors que Rosberg boucle cette Q1 avec le meilleur temps (1'43"380), les six pilotes éliminés sont Maldonado, Gutierrez, Bianchi, Chilton, Van der Garde et Pic. Ca passe pour Grosjean (3e) et Vergne (9e).

7h51 : du dégât pour Pic

Sortie de piste avec de la casse pour le Français, qui casse à son tour son aileron.

7h49 : Alonso sort de sa boîte, Grojean 2e

C'est au tour de Fernando Alonso (Ferrari) de s'offrir le meilleur temps (1'43"850), juste devant Romain Grosjean.

7h47 : Button prend les commandes grâce aux intermédaires

Jenson Button, le premier à avoir utilisé les pneus intermédiaires, signe un nouveau chrono de référence. Tactique payante : 1'45"192. Tout est à refaire avec ces nouveaux pneus.

7h46 : les sorties de piste sont nombreuses

Alors que le circuit de Melbourne est toujours détrempé, de nombreux pilotes sont sortis de la piste durant cette Q1, notamment aux virages 11 et 12 où les pilotes arrivent à près de 290 km/h.

7h45 : les pneus intermédaires sont de sortie

La piste semble suffisamment sèche pour les pneus intermédiaires. Les pilotes passent au stand et vont tenter le tout pour le tout.

7h44 : Vettel prend les commandes

Le triple champion du monde prend ses marques, et signe le meilleur temps en 1'46"188.

7h42 : Bianchi et Pic à la traîne

Les deux autres Français Jules Bianchi (Marussia) et Charles Pic (Caterham), 22e et 19e temps pour l'instant, ne devraient pas voir la Q2.

7h40 : Massa en difficulté

Piégé par la piste glissante, Felipe Massa (Ferrari) sort et heurte violemment la bordure.

7h38 : Vergne et Grosjean aux avant-postes

Les Français s'illustrent en ce début de Q1. Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) signe le deuxième temps, juste devant son compatriote, Romais Grosjean (Lotus)

7h35 : van der Garde et Hamilton à la faute

Le Néerlandais van der Garde (Caterham) casse son aileron et doit rentrer au stand. Lewis Hamilton (Mercedes) part lui aussi à la faute sur son premier tour avec un tête à queue qui pourrait lui valoir quelques dommages.

7h33 : Premier chrono de référence

Nico Rosberg (Mercedes) boucle le premier tour en 1'48"028.

7h30 : C'EST PARTI !

Les pilotes s'élancent enfin, sur une piste totalement détrempée. Six pilotes seront donc éliminés à l'issue des 20 minutes.

7h28 : c'est la bonne ?

La Mercedes de Nico Rosberg est prête à s'élancer. Le feu est toujours rouge, mais le départ semble cette fois imminent.

7h25 : le safety car ressort

Le safety car effectue un nouveau tour de vérification. Une décision devrait être prise rapidement.

7h20 : les qualifs décalées à dimanche ?

En 2010, dans des conditions similaires, les qualifications du GP du Japon avaient finalement été décalées au dimanche.

7h18 : 10 minutes de plus...

Le safety car regagne les stands et préconise un nouveau report de 10 minutes.

7h17 : grosse averse prévue à 7h45

Alors que les conditions s'améliorent légèrement, une grosse averse est annoncée dans 30 minutes. C'est maintenant ou jamais...

7h13 : Grosjean dominateur en essais libres 3

Le pilote français Romain Grosjean a signé le meilleur temps de la troisième et dernière séance d’essais libres (1’26’’929), juste avant que la pluie ne s’abatte sur le circuit. Le pilote Lotus termine devant les Ferrari de Fernando Alonso (1’27’’000) et de Felipe Massa (1’27’’241). Le deuxième français est Jean-Eric Vergne qui s’empare du 7e temps (1’27’’860). Jules Bianchi termine 14e (1’30’’388) et Charles Pic 16e (1’30’’959).

7h08 : le départ à nouveau décalé

Les conditions climatiques ne s'arrangent pas, et le départ est donc à nouveau reporté. Dix minutes de délai supplémentaires sont annoncées.

7h05 : alerte pour Vettel

Lors de la troisième et dernière séance d'essais libres, Sebastian Vettel a été victime d'un problème technique. En raison d'un problème au niveau de son capteur hydraulique, son staff lui a intimé de s'arrêter immédiatement, alors qu'il restait une dizaines de minutes de course.

7h03 : un réglement modifié

Il y a une équipe de moins que la saison passée, le règlement des qualifications a donc été légèrement modifié. Six pilotes seront éliminés à l'issue de la Q1, six autres à l'issue de la Q2, et les dix meilleurs se disputeront donc la pole en Q3.

6h57 : le départ retardé de 10 minutes

En raison de conditions trop extrêmes, la direction de la course a décidé de retardé le départ des qualifications de 10 minutes.

6h52 : la pluie s'invite à Melbourne

Les choses sérieuses ne vont pas tarder à commencer à Melbourne, avec le départ de la première séance qualifications du Grand Prix d'Australie. C'est dans des conditions difficiles que les 22 pilotes vont s'élancer, puisqu'une pluie battante innonde la piste de l'Albert Park.