RMC Sport

Grosjean prolonge le bail chez Lotus

Romain Grosjean

Romain Grosjean - -

Romain Grosjean a été confirmé ce vendredi par Lotus pour la saison prochaine. Une issue logique, compte tenue de l’excellente fin de saison du Franco-suisse, qui sera épaulé par le Vénézuélien Pastor Maldonado.

La bonne nouvelle était dans l’air du temps, après ses excellents résultats cette saison et en particulier sa fin d’exercice en trombe. « L’heureux événement » a été annoncé ce vendredi après-midi par un communiqué de Lotus : Romain Grosjean prolongera l’aventure un an de plus avec l’écurie franco-britannique. « Je suis vraiment fier et heureux de continuer avec Lotus F1 Team la saison prochaine ! Il y aura beaucoup de challenge l’année prochaine et je souhaite la bienvenue à Pastor Maldonado » a confié l’intéressé sur son compte Twitter.

Pour le Franco-suisse (27 ans), il s’agit d’une confirmation et d’une marque importante de confiance et de reconnaissance. L’homme aux six podiums en 2013, le seul individu à avoir pu titiller les Red Bull sur la fin de saison repart donc pour une troisième saison avec Lotus. Cette fois dans le baquet principal, celui du leader, conséquence logique de sa montée en puissance. Et avec le Vénézuélien Pastor Maldonado (28 ans, ex-Williams) en équipier, remplaçant donc du Finlandais Kimi Räikkönen, parti chez Ferrari.

Le soutien financier de Maldonado a pesé

La prolongation de contrat de Romain Grosjean était prête depuis plusieurs semaines. Elle a trainé en longueur en raison des grandes difficultés financières de l’écurie Lotus, qui a activement cherché ces dernières semaines des solutions. En pourparlers avec le fonds d'investissement privé Quantum, l'affaire n'a finalement pas pu se conclure. C’est donc vers Pastor Maldonado que Lotus s’est tourné. Le pilote vénézuélien, vainqueur en 2012 du Grand Prix d’Espagne, n'était pas la priorité… mais son important soutien financier, plus que son coup de volant, a pesé dans la balance.

Suite à la signature de Maldonado, le pétrolier vénézuélien PDVSA versera 35 millions d'euros par saison à Lotus. Cette solution, pour être entérinée, nécessitait un accord avec Total, partenaire de Renault – le motoriste de Lotus – et… partenaire également de Romain Grosjean. Ne considérant pas PDVSA comme un concurrent direct, le pétrolier français a donné son accord. C’est son homologue vénézuélien qui ornera à sa place les monoplaces de l’écurie d’Enstone.

A lire aussi

>> Grosjean : « Ça laisse présager de belles choses pour l’avenir »

>> Grosjean : « J’ai prouvé ma valeur »

>> L'actu de la F1

A.A et R.M