RMC Sport

Pour le PDG de Renault Carlos Ghosn, « les constructeurs doivent être les principaux bénéficiaires »

Le patron de la marque au losange Carlos Ghosn réclame une meilleure répartition des recettes de la F1.

« C'est nous qui faisons le show, qui amenons la technologie, qui amenons les moteurs, qui embauchons les pilotes, et si nous faisons le show, il faut que les revenus de la Formule 1 nous reviennent », a affirmé mercredi Carlos Ghosn, devant la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale. « Aujourd'hui, nous payons pour être en Formule 1, a poursuivi le PDG de la marque au losange. Les intermédiaires ont suffisamment gagné d'argent dans cette affaire, nous voulons reprendre le contrôle de la Formule 1. » L'avenir de la Formule 1, selon M. Ghosn, passe par le fait de « réécrire les règles » pour que « ceux qui font le show » soient « les principaux bénéficiaires ». Depuis les accords Concorde signés en 2008 entre la FIA et la FOTA (constructeurs), le milliard d’euros de bénéfices de la Formule 1 a été redistribué de la manière suivante : 50% pour la FIA, contre 23% avant les accords. Les constructeurs sont actuellement engagés dans une partie de bras de fer qui concerne le nouveau règlement de la saison 2009-2010.

La rédaction