RMC Sport

Schumacher : ce que montre sa caméra

-

- - -

Les images de la caméra placée sur le casque de Michael Schumacher au moment de sa chute ont été visionnées. Elles confirment qu’au moment de l’accident, l’ancien pilote skiait à une vitesse très réduite.

Les images de la caméra que Michael Schumacher portait sur son casque au moment de sa chute, le 29 décembre dernier à Méribel, ont livré leur premier verdict. La section de recherches de la gendarmerie de Chambéry a bien exploité elle-même les images de la GoPro du septuple champion du monde de Formule 1, que ses proches ont remise volontairement aux autorités vendredi après-midi, par l’intermédiaire de Sabine Kehm, l’attachée de presse de l’ancien pilote.

Le film confirme en tous points toutes les dépositions du fils et du petit-ami de la fille de Michael Schumacher, qui skiaient avec lui un peu avant l’accident. On voit à l’image que Schumacher skie entre les pistes Mauduit (rouge) et Biche (bleue), donc dans une zone hors-piste. Principal enseignement que donnent ces images : l’Allemand skiait très lentement lors de sa chute. Les enquêteurs parlent même de vitesse réduite. Cela contredit donc les premières constatations des médecins du CHU de Grenoble, qui avaient estimé que le choc s’était produit « à haute cinétique ».

Une chute en avant

En plus d’indications sur la vitesse, ces images de la caméra portative livrent plus de détails sur les circonstances de la chute. Alors que Schumacher descend la pente normalement, son ski heurte un caillou dissimulé sous la neige et invisible à l’image. Schumacher bascule alors vers l’avant, perd ses skis et s’enfonce dans la neige. Son casque heurte alors un rocher, lui aussi invisible à l’image. La tête s’enfonce alors nettement dans la neige, sous laquelle se trouve le caillou qui va briser le casque et causer les lésions cérébrales dont souffre Schumacher. Ce mercredi matin (10h), le procureur de la République de Chambéry va tenir une conférence de presse pour évoquer ce visionnage et donner de nouveaux détails.

A lire aussi :

>> La caméra de Schumacher va parler

>> Crétier : « Surprenant que Schumacher ait pu casser son casque… »

>> Schumacher, une affaire de gros sous

La rédaction