RMC Sport

Schumacher : « Déçu par ma saison »

-

- - -

Actuel 10e au championnat du monde, le pilote Mercedes regarde de loin la bataille pour les premières places. A trois jours du Grand Prix d’Allemagne, le septuple champion du monde âgé de 42 ans reconnaît vivre une saison en deçà de ses attentes.

Michael Schumacher, après neuf Grand Prix, vous pointez à 176 points du leader Sebastian Vettel. Etes-vous déçu par votre saison ?

Oui, je le suis, bien sûr. On espérait tous quelque chose de différent. Quand on est arrivé pour la première course en Australie, on sortait d’essais hivernaux très prometteurs. Et puis on n’a pas transformé l’essai. Mais je vois à l’usine que l’on progresse en termes d’infrastructures. L’équipe se construit. Les signes sont très positifs.

A Nürburgring, vous évoluerez à domicile. Ça peut être le circuit idéal pour vous relancer…

Nous attendons énormément de ce week-end. Nous allons courir sur un circuit à guichet fermé. Nous venons ici un peu comme une équipe nationale allemande, ce sera très spécial. J’ai beaucoup de bons souvenirs ici. Avec nos récents progrès, on espère pouvoir être offensif.

Quels seront vos objectifs pour ce Grand-Prix d’Allemagne ?

Nous ne sommes pas en position de disputer la victoire. Nous sommes sur le chemin. Lorsque j’ai repris la F1, je pensais pouvoir combattre à court terme avec les meilleurs. J’ai progressivement compris qu’on ne pouvait pas précipiter les choses, on doit franchir les marches les unes après les autres.

Comment expliquer l’incroyable réussite des pilotes allemands en F1 (avec six coureurs, Vettel, Schumacher, Rosberg, Heidfeld, Sutil et Glock, l’Allemagne occupe 25 % des baquets de F1, NDLR) ?

Nous profitons de l’énorme industrie automobile allemande. Par le passé, les marques allemandes ont beaucoup investi dans des programmes pour former les jeunes pilotes de notre pays et elles continuent à le faire. Les sports mécaniques ont pris beaucoup d’importance. Il y a beaucoup d’écoles, une détection très bien organisée pour repérer les futurs pilotes. Le réservoir est très important, on trouve des coureurs dans toutes les catégories. Ce soutien financier nous a donné de grandes opportunités.