RMC Sport

Schumacher en phase de réveil

Michael Schumacher

Michael Schumacher - -

L’encadrement médical a entamé la phase de réveil de Michael Schumacher, un mois après son terrible accident de ski à Méribel. La porte-parole du septuple champion du monde de F1 l’a confirmé ce jeudi.

Plongé dans le coma après sa chute de ski à Méribel et hospitalisé à Grenoble depuis le 29 décembre, Michael Schumacher est entré dans une nouvelle phase de soins médicaux. « Les sédatifs qui lui sont administrés sont depuis peu diminués afin d'entamer un processus de réveil, qui pourra durer longtemps, a confirmé ce jeudi Sabine Kehm, la porte-parole du septuple champion du monde de F1. Initialement, il était clairement convenu entre toutes les parties intéressées de ne communiquer cette information médicale que lorsque ce processus serait consolidé, afin de protéger la famille. Nous ne donnerons aucun renseignement sur les étapes intermédiaires. »

Le neurochirurgien Stéphan Chabardes, un membre éminent de l’équipe médicale du CHU de Grenoble, avait brisé mercredi le silence en vigueur depuis plusieurs jours au sujet de l’Allemand, victime d’un grave traumatisme crânien. Et avait apporté cette même information de processus de réveil enclenché, que l’on peut juger encourageante, même s’il est prématuré d’en tirer de quelconques conclusions.

« De nombreux mois pour optimiser toutes les fonctions »

« Si on assiste à un réveil, il faudra probablement de nombreux mois, voire un an ou plus, en centre spécialisé, pour optimiser toutes les fonctions, estime Patrick Mertens, chef du service de neurologie du CHU de Lyon. On assiste à des récupérations plus ou moins complètes. Plus le réveil tarde, plus on peut imaginer une récupération longue et des séquelles importantes. » Michael Schumacher souffrait de lésions cérébrales diffuses ainsi que de plusieurs hématomes après avoir heurté une pierre avec la tête en passant dans une zone hors-piste sur la station de Méribel, le 29 décembre.

A lire aussi :

>> Schumacher : ce que montre sa caméra

>> Schumacher : beaucoup de questions, peu de réponses

>> Schumacher entre la vie et la mort

La rédaction