RMC Sport

Schumacher « va s’en sortir »

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

C’est en ces termes que l’entourage de Michael Schumacher, dans le coma depuis le 29 décembre et son accident de ski à Méribel, s’est exprimé ce mercredi. Des propos optimistes qui relancent l’espoir.

« Nous sommes et restons confiants que Michael va s'en sortir et se réveiller. Il y a quelquefois des petits signes encourageants. Mais nous savons également que nous devons être patients. » C’est en ces termes, soigneusement choisis et consignés dans un communiqué de presse, que Sabine Kehm, la porte-parole de Michael Schumacher, s’est exprimée ce mercredi matin sur l’état de santé du champion allemand, plongé dans le coma depuis le 29 décembre dernier et une chute à ski survenue à Méribel. Des propos empreints d’optimisme, qui tranchent avec la prudence de ces dernières semaines.

« Il a toujours été clair depuis le début que ce combat sera long et difficile, poursuit Kehm. Nous le menons ensemble avec l'équipe médicale en laquelle nous avons confiance. La durée n'a pas d'importance pour nous (…) Cela fait chaud au coeur de voir le nombre de messages de soutien que la famille a reçus et elle en est vraiment reconnaissante (…) Nous nous efforçons de transmettre à Michael toute l'énergie que nous avons. Nous croyons tous très fort que cela aide Michael et qu'il gagnera aussi ce combat. »

Grosjean : « C’est un athlète de très haut niveau »

« Cette situation est incroyable parce qu’on ne sait pas très bien ce qui va se passer, confiait il y a quelques jours à RMC Sport, Alain Prost, quadruple champion du monde. Plus le temps passe, plus c’est difficile. Il faut être malheureusement philosophe par rapport à cette situation. Ce sont des accidents qui arrivent à tout le monde. Le fait d’être un grand champion et d’avoir pris des risques pendant des années ne l’épargne pas. Tout le monde est égal par rapport à ces accidents qui sont presque banals et presque idiots. J’espère vraiment que cela se passera bien et que ce ne sera qu’un mauvais souvenir. »

De son côté, Romain Grosjean, croisé avant son envol pour l’Australie, d’où s’élancera ce week-end le premier GP de la saison, espère que la solide constitution du septuple champion du monde de F1 l’aidera dans son long combat. « Je ne veux pas écouter tout ce qui se passe à droite ou à gauche, souligne-t-il. Tout ce que je peux dire, c’est que je lui souhaite le meilleur qui puisse arriver. C’est un sportif, un athlète de très haut niveau, il est capable de se sortir de situations qui ne sont pas marquées dans les livres. » Le défi reste immense.

AA et GM