RMC Sport

Vergne : « Toutes les perspectives sont possibles »

Jean-Eric Vergne

Jean-Eric Vergne - -

Auteur de la meilleure qualification de sa carrière (7e) ce samedi à Montréal, le pilote français Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) en course, ce dimanche lors du Grand Prix du Canada (20h).

Jean-Eric, vous allez partir en 7e position sur la grille de départ. Etes-vous en pleine forme ?

A peu près (rires). C’était une bonne qualif’. Elle n’était pas facile. J’ai manqué de ne pas me qualifier en Q1 car on avait du mal avec la voiture et surtout les pneus. Mais on a quand même réussi à bien travailler. J’ai dû vraiment me donner à 200% pour pouvoir réussir à faire quelque chose de bien. Ce sont les conditions avec lesquelles j’ai eu le plus de mal mais ça a suffi pour être bon.

Les conditions étaient compliquées pour tous les pilotes…

Oui, les conditions météo étaient bizarres. On peut être content du travail qu’on a fait, mais il n’y a pas de point en qualifications. Les points, c’est pour demain (dimanche).

Quelle perspective offre cette position ?

Toutes les perspectives sont possibles. J’ai envie d’aller de l’avant en course. Les conditions seront différentes. Normalement, il doit faire plus chaud. Il faut être ouvert à toutes les stratégies. On va définitivement aller chercher des points.

Etes-vous plus optimiste sur un circuit sec ?

Plus que sous la pluie, oui. Je ne pense pas qu’on avait une voiture fantastique sous la pluie. On verra comment elle se comporte sur le sec. En tout cas ce n’est pas un Grand Prix facile. C’est même l’un des circuits sur lequel j’ai le plus de mal.

A lire aussi :

Tambay : « Vettel ? Il lui faudra la volonté d’un pilote-acrobate »

Vettel, l’opération Montréal est lancée

Vettel : « Des qualifs compliquées »

Propos recueillis par Antoine Arlot