RMC Sport

De Puniet s’en sort bien

Randy De Puniet

Randy De Puniet - -

Victime d’une chute impressionnante aux essais, le pilote français ne s’est rien cassé. Après avoir passé des examens rassurants, il s’élancera ce dimanche en 7e position. Rossi, après sa fracture tibia-péroné, signe un bon retour aux affaires mais s’attend à une course difficile.

L’image aurait pu soulever une inquiétude légitime puisqu’au bout de cette ligne droite où les vitesses enregistrées atteignent presque 280 km/h, une chute peut vite tourner au cauchemar. Fort heureusement, la casse moteur de la Yamaha de Jorge Lorenzo n’aura pas de conséquence majeure sur la forme du Français Randy de Puniet. Si dans sa cabriole, il heurte la moto de Ben Spies qui s’est retrouvé à terre juste avant, le n°14 n’a finalement aucun os de cassé.

« Je peux déjà m’estimer chanceux d'être encore en un seul morceau, déclare le Français. Après ma fracture à la cheville gauche l'année dernière, inutile de dire que l'inquiétude était présente quant à mon intégrité physique. Même s'il ne s'agit finalement que d'un gros hématome au tibia gauche, la douleur se fait bel et bien sentir ! »

Difficile d’imaginer la Honda n°14 de l’équipe LCR jouer aux avant-postes pour la course. Il pourrait en être de même pour la tête. Si Lorenzo a décroché une nouvelle pole position avec sa seconde moto, le leader du Championnat doit se méfier de ses adversaires, à commencer par Casey Stoner qui suit Lorenzo de 24 millièmes au chrono. Comme Dani Pedrosa, Stoner réalise un début de week-end solide et se déclare confiant pour une course longue de 30 tours où tout peut arriver.

Rossi espère le top 5

Un présage que Valentino Rossi a certainement dans un coin de sa tête avec son 5ème chrono acquis aux essais : « J’ai plus souffert aujourd’hui en raison des deux séances en une journée, avoue Rossi. Je ressens des douleurs et suis plus fatigué, mais je me sens à l’aise sur la moto et dans mes mouvements. Mon épaule s’est aussi beaucoup améliorée. C’est donc positif pour un retour. »

Montant tranquillement en rythme, le Docteur souhaite envisager ce Grand Prix comme une séance d’essais grandeur nature : « Je vais essayer d’aller au bout de la course et obtenir un bon résultat, continue-t-il. Je pense qu’un podium sera difficile et le bon résultat pour moi sera un top 5. »

Le 8ème rendez-vous de la saison promet d’être intense à tous les niveaux pour un championnat qui basculera ensuite dans sa deuxième moitié.

Rodolphe Coiscaud