RMC Sport

MotoGP (Valence): le 4e titre pour Marquez, Zarco tout proche d'un 1er succès

-

- - -

Malgré une petite faute à sept tours de l'arrivée, Marc Marquez (Honda HRC) a remporté ce dimanche son quatrième titre mondial en MotoGP - le deuxième consécutif - à Valence. Longtemps à la lutte pour la gagne avec Dani Pedrosa (Honda HRC), Johann Zarco (Yamaha Tech 3) est passé tout près de son premier succès dans la catégorie reine (2e).

Il s’est fait peur. Et il a bien fait frissonner toute l’assistance. A sept tours de l’arrivée et alors que le titre mondial lui est déjà promis, Marc Marquez (Honda HRC) dépasse Johann Zarco (Yamaha Tech3), leader de la course. Jusque-là, tout va bien pour l’Espagnol. Mais quelques instants plus tard, ce dernier part dans le gravier à la sortie d’un virage.

Une frayeur sans grosses conséquences, pour un risque mal apprécié. Peut-être que Marc Marquez avait besoin de ça pour légender son nouveau sacre mondial en MotoGP, le quatrième de sa carrière, le deuxième consécutif et le sixième toutes catégories confondues. Tout simplement ébouriffant.

A lire aussi: Marquez accélère vers son 4e titre

A 24 ans, le natif de Cervera entre encore un peu plus dans l’histoire de son sport. Le voilà assis à la même table que l’Américain Eddie Lawson et des Britanniques Mike Hailwood, John Surtees et Geoff Duke, tout en lorgnant déjà celles de Michael Doohan (5 titres mondiaux en MotoGP), de Valentino Rossi (7) et de Giacomo Agostini (8). Déterminé à lui rendre la vie dure ce dimanche et, qui sait, à lui arracher le titre sous le nez, Andrea Dovizioso (Ducati Team) a fini par rendre les armes à cinq tours de l’arrivée, victime d’une chute.

La succession de Régis Laconi attendra encore un peu

Johann Zarco a lui longtemps rêvé d'une première victoire en MotoGP. Après l’abandon de Dovizioso et la faute technique de Marquez, finalement 3e à Valence, le Français en était proche. Mais Dani Pedrosa (Honda HRC) a gâché la fête dans le dernier tour et privé la France d’une victoire dans la catégorie reine, 18 ans après celle de Régis Laconi. Zarco devra encore patienter pour monter sur la plus haute marche du podium.

A lire aussi: ses ambitions cette saison, Zarco se confie

VIDÉO. Le best-of du Grand Week-End Sport du dimanche 12 novembre

A.D