RMC Sport

Paris Hilton fait son trou en Moto2 et 125

Paris Hilton

Paris Hilton - -

L’héritière milliardaire est devenue l’une des figures incontournables des circuits depuis la création, fin 2010, du team « Blusens by Paris Hilton ». Et pour le moment, ça marche plutôt bien…

Eros Ramazzotti, Roberto Carlos, Clarence Seedorf ou encore Antonio Banderas faisaient jusqu’à présent partie des grands noms associés à la moto, le plus souvent en catégories 125 et Moto2. Il faut à présent ajouter celui de Paris Hilton. Si l’arrivée de la blonde, reine du bling-bling, a d’abord fait sourire, cela n’a guère duré. D’abord parce que le choix de « PH » est avant tout stratégique : « Après avoir vu ce qui s’était passé l’an dernier avec la venue d’Antonio Banderas, j’ai pensé que qu’il était intéressant pour les sponsors d’offrir un plus médiatique », explique Raul Romero, propriétaire de l’équipe catalane Blusens.

Présent dans les catégories Moto2 et 125, le team espagnol s’est surtout illustré au Mans où le jeune Maverick Vinales a remporté son premier succès en 125 lors du Grand Prix de France. « La présence de Paris est un plus médiatique non négligeable, mais nous restons focalisés sur l’aspect sportif de l’équipe », continue Romero. « Nous travaillons avec Maverick depuis 2006, et savons qu’il a beaucoup de talent. Nous espérons qu’il va aller plus vite encore, mais c’est déjà une très bonne surprise. » Auteur d’une course solide sur le circuit de Catalunya la semaine passée (2e), Vinales n’a pas semblé plus perturbé que ça par l’agitation créée par la présence de la « star » sur la grille de départ : « Il était très difficile pour les mécaniciens d’approcher la moto, c’était complètement fou mais cela ne nous a pas empêché de faire une belle course. Je pense que même si nous avions été 20e, beaucoup de médias se seraient intéressés à nous ! », glisse, malicieusement, celui qui compte bien hisser ses pilotes une nouvelle fois sur les plus hautes marches ce week-end en Grande-Bretagne.

Rodolphe Coiscaud