RMC Sport

Peugeot emmène Audi devant les commissaires

Peugeot l’avait promis. Peugeot l’a fait. La marque française a porté réclamation devant le collège des commissaires de l’Automobile Club de l’Ouest à quelques heures du départ des 24H du Mans. Une réclamation rejetée.

« L’Audi R15 est une voiture extrême. Elle a reçu son billet d’homologation par l’ACO. Cependant, si elle apparaît au Mans telle que nous l’avons vue à Sebring, Peugeot Sport sera contraint de déposer une réclamation officielle auprès des Commissaires Sportifs ». Les Allemands de la marque à l’Anneau étaient prévenus par Olivier Quesnel, directeur compétition de Peugeot Sport, avant d’arriver au Mans. Pourtant, les machines des octuples vainqueurs de la course depuis 2000 sont sorties des camions sans la moindre modification sur les points incriminés. Ainsi, l’examen des flaps joignant les deux ailes avant ainsi que les appendices aérodynamiques de l’aileron avant de l’Audi faisaient l’objet d’une réclamation de Peugeot Sport. Suite à celle-ci par le Team Peugeot Total, le Collège des Commissaires Sportifs des 24 Heures du Mans 2009 a statué et signifié à 23H33 ce mercredi 10 juin que « la réclamation n’est pas recevable ».

Appel de Peugeot

Une décision désapprouvée par Peugeot, qui a interjeté appel contre la décision du Collège des Commissaires Sportifs, dans le délai octroyé d’une heure après la publication de la décision. Olivier Quesnel justifie la démarche en affirmant que des règles claires doivent être appliquées pour tous afin d’assurer la crédibilité de l’Endurance et des résultats de la course mythique. Peugeot, tout comme les concurrents LMP1, attend désormais avec impatience et nervosité les conclusions du Collège des Commissaires. Pour enfin se concentrer sur l’action en piste.

La rédaction - Guillaume Navarro au Mans