RMC Sport

Coma et Al-Attiyah font le show

Marc Coma, vainqueur de la 3e étape et dauphin de Despres à moins de 15 secondes

Marc Coma, vainqueur de la 3e étape et dauphin de Despres à moins de 15 secondes - -

L’Espagnol (motos) et le Qatari (autos) ont remporté la 3e étape de l’épreuve, mardi, entre Tucuman et Jujuy. Belle opération pour Marc Coma qui revient à quelques poignées de secondes de Cyril Despres.

La troisième étape du Dakar 2011 aura resserré les positions en tête de l’épreuve, mardi à l’issue d’un spéciale de 500 km pour les autos (521 km pour les motos) reliant Tucuman à Jujuy, aux pieds des Andes. La bonne opération est à mettre au crédit de Marc Coma. L’Espagnol de chez KTM a signé son premier succès et sa 12e victoire d’étape de l’épreuve. Sur les 752 km (dont 521 de courses), Marc Coma s’est imposé devant son coéquipier Cyril Despres (+2.21) et le Portugais Paulo Goncalves (BMW, +3.36). Coma a mené de bout en bout cette troisième étape courue entre San Miguel de Tucuman et San Salvador de Jujuy sur les contreforts des Andes, et séparée part un parcours de liaison. L’Espagnol a été le meilleur sur la première partie dans les canyons, avalant ensuite les 170 km de secteur neutralisé, pour boucler une fois encore en tête les 102 km de la seconde portion, à travers un décor de forêt. Un succès qui permet à Coma de revenir à quatorze secondes de Despres, ne faisant qu’intensifier le mano a mano entre les deux pilotes du constructeur autrichien. « J’ai pu reprendre des minutes sur Cyril, c’est une belle bagarre, c’est très ouvert », s’est félicité le vainqueur du jour.

La déception d'Al-Attiyah

Dans la catégorie autos, Nasser Al-Attiyah (VW) s’est imposé devant Carlos Sainz (VW, +0.25) et Stéphane Peterhansel (BMW, +0.59). S’il signe là son 9e succès d’étape de l’épreuve, la Qatari a vu son avance sur « El Matador » fondre au fil de la spéciale, notamment lors de la deuxième portion, réussissant néanmoins à ravir la deuxième place à Peterhansel. Mercredi, les concurrents arrivent au Chili.

L.C.