RMC Sport

Drame en marge du Dakar

Dakar : Etienne Lavigne

Dakar : Etienne Lavigne - -

Un accident de la circulation impliquant notamment un véhicule d’assistance du Dakar a provoqué la mort de deux Péruviens, mercredi soir à Tacna (Pérou), à proximité de la frontière chilienne.

L’atmosphère n’était pas franchement à la fête, ce jeudi matin à Arica (Chili), au départ de la sixième étape du Dakar. Mercredi soir, à Tacna (Pérou), à 10 kilomètres de la frontière chilienne, un accident de la circulation a provoqué la mort de deux Péruviens et fait dix blessés. Ce drame qui est intervenu en marge de la course, implique un véhicule d’assistance de l’écurie Race2Recovery.

« Il y a eu un choc frontal avec un taxi local, explique Etienne Lavigne, le patron de l’épreuve. Un troisième véhicule qui a vu l’accident a essayé de se déporter mais il est parti en tonneau. Le bilan dramatique est de deux morts, sept blessés locaux et trois blessés de l’assistance du Dakar. » Les deux personnes qui ont perdu la vie sont le chauffeur du taxi qui a subi le choc frontal et l’un des passagers. Les autres victimes sont actuellement soignées au sein des hôpitaux péruviens de Tacna ou de Lima, où elles ont été transportées.

L’enquête est en cours

Alors qu’une enquête est en cours pour déterminer les responsabilités de chacun dans cet accident mortel, une première information laisse penser que le véhicule d’assistance était une voiture « sage » sur la course. En effet, un officiel de l’organisation nous a indiqué jeudi soir que cette voiture d’assistance n’avait jamais été contrôlée en excès de vitesse. Chaque voiture est en effet équipée d’un mouchard permettant de contrôler en permanence leur vitesse et la durée des excès.