RMC Sport

Haguenau attend son héros

Icône locale, Sébastien Loeb devrait être dignement fêté ce week-end

Icône locale, Sébastien Loeb devrait être dignement fêté ce week-end - -

En cas de succès, chez lui, lors du rallye d’Alsace, Sébastien Loeb sera sacré champion du monde pour la septième fois. La fièvre monte dans la petite ville qui attend le triomphe de son fils prodige.

C’est un scenario idéal. Un scenario de rêve. Sextuple champion du monde en titre, Sébastien Loeb est sur le point d’empocher un septième sacre sur ses terres à l’occasion du rallye d’Alsace qui débute vendredi. Pour l’occasion, la dernière spéciale se déroulera dans sa ville natale d’Haguenau avec un tracé final dans les rues de la cité de Barberousse. « Haguenau s’est tout de suite manifesté », se souvient André Erbs, premier adjoint et en charge du dossier rallye, alors qu’il nous fait découvrir le trace de la dernière spéciale au volant de sa voiture.

La ville du Bas-Rhin s’est tout de suite mise à « l’heure Loeb ». Plusieurs dizaines de milliers de spectateurs sont attendus, la gratuité a été décrétée, un écran géant doit être installé sur le parking de l’arrivée, la ville a suspendu et collé sur les murs des affiches à l’effigie du héros. Le Haguenau Blues festival, qui se déploie sur une dizaine de jours dans toute la région, connaîtra son temps fort le week-end du 1er octobre avec un concert gratuit et en plein air. Et pour accueillir les fidèles de l’enfant du pays, un espace Sébastien Loeb tenu par son fan club fera découvrir les souvenirs du pilote en plein centre ville.

« L’excitation monte dans la ville »

« C’est une excitation qui monte dans la ville. On ne regarde pas la masse de travail. On pense surtout à l’émotion et la passion », se réjouit le maire, Claude Stumi. Les commerçants se sont également mobilisés en organisant d’une loterie avec comme premier lot, une Citroën. Des voitures et des drapeaux ont pris place dans les vitrines de la ville, alors qu’à la maison du Bretzel, Nathalie attend avec impatience le retour du héros local. « C’était son fief à l’époque, se souvient la jeune femme, casquette Loeb vissée sur la tête. On est fier de lui, tout simplement. »

L’excitation est également montée d’un cran chez Steve Maire. Le jeune homme voulait se moquer gentiment des écolos qui râlaient contre le rallye et s’est lancé dans une vidéo en dédiant une chanson en alsacien à Sébastien Loeb. Postée sur Internet la vidéo fait le buzz avec plus de 30 000 visionnage. « Cette chanson s’appelle ‘‘Unser Sébastien Loeb’’ (notre Sébastien Loeb). Elle raconte des choses irréelles et caricature son talent, notamment qu’il pourrait gagner avec une bière dans chaque main, se mare Steve. En tout coup cas, on sent l’ambiance qui monte. Ça va être une fête énorme. Le rallye de l’année. »

Pierrick Taisne et Julien Richard à Haguenau