RMC Sport

La course d’obstacle

-

- - -

La première journée du rallye de Jordanie a été annulée mercredi suite à un retard d’acheminement du matériel. Le bateau transportant les équipements des principales écuries est arrivé avec trois jours de retard, obligeant les organisateurs à chambouler leur programme initial.

Sébastien Loeb au volant d’une Ford. L’image est plutôt rare, voir inédite. Ce mercredi, le septuple champion du monde a effectué les reconnaissances du rallye de Jordanie à bord d’un 4x4 de la marque américaine. Un véhicule loué pour l’occasion…
Une situation cocasse due à un incroyable concours de circonstances. Parti la semaine dernière de Venise (Italie), le bateau transportant le matériel des principales écuries (dont les treize camions de Citroën), les pneus fournis par Michelin et l’équipement de North One (producteur des images du rallye), est arrivé avec trois jours de retard au port d’Haïfa (Israël). Durant son trajet, l’embarcation a connu deux pannes de moteur consécutives. Avant d’être victime d’une tempête au large du Proche-Orient. « On n’avait jamais connu de tels problèmes, assure Sven Smeets, le team-manager de Citroën Racing. C’est de la malchance. »

Seulement deux jours de course

Résultat, la première journée de course a été annulée par les organisateurs. La quatrième manche de la saison WRC se disputera donc sur deux jours (vendredi et samedi). La cérémonie de départ près des vestiges romains de Jerash a été décalée à jeudi, tout comme les vérifications techniques et la séance d’essais. Mercredi en début de soirée, les équipes – sauf celles de la région, peu nombreuses – n’avaient toujours pas pris possession de leur matériel, débarqué en Israël à la mi-journée. Vainqueur en 2010 près d’Amman, Loeb, leader du championnat, à égalité de points avec Mirko Hirvonen, devra faire abstraction de cette avant-course folklorique pour réaliser le doublé.

Alexandre Jaquin avec Eric Briquet, en Jordanie