RMC Sport

La grosse bourde de Coma

Marc Coma

Marc Coma - -

L’Espagnol s’est fourvoyé pendant plusieurs kilomètres ce mardi sur le tracé des autos avant de devoir rebrousser chemin, dans la 3e étape du Dakar entre San Rafael et San Juan. Une erreur qui a coûté au tenant du titre la tête du classement motos, dont hérite Cyril Despres.

Marc Coma va pouvoir s’en mordre les doigts. Une erreur d’orientation dans la cordillère des Andes, entre San Rafael et San Juan (Argentine), a provoqué une redistribution des cartes dans la catégorie motos. Parti sur la piste des autos avant de faire machine arrière, l’Espagnol, leader lundi soir, vainqueur la saison dernière, compte ce mardi soir 10 minutes de retard sur son coéquipier et rival chez KTM, Cyril Despres. Le Français, triple vainqueur, prend le large au général, puisque le troisième, David Casteu (Yamaha) est à 17 minutes. L’intéressé ne veut pourtant pas entendre parler d’une quatrième couronne. « Je sais que vous aimeriez bien connaitre le vainqueur après trois étapes, mais j’ai 12 ans d’expérience. En 2007, j’avais 57 minutes de retard et j’ai gagné. Là, j’ai 10 minutes, et ça ne veut rien dire. »

Holowczyc déloge Peterhansel chez les autos

La hiérarchie a aussi bougé du côté des quatre roues, même si là, les concurrents se tiennent dans des temps beaucoup plus serrés. Stéphane Peterhansel (Mini) a cédé la tête du général à un autre équipage Mini, celui du Polonais Krzysztof Holowczyc, arrivé deuxième d’une étape remportée par Nani Roma (Mini). Entre Peterhansel, dorénavant 5e à 2’41, et le nouveau leader, s’intercalent le Hummer de l’Américain Gordon, la Toyota du Sud-Africain De Villiers et la Mini de l’Espagnol Roma. Nasser Al Attiyah (Hummer), tenant du titre, pointe à la 6e place à 6’34.