RMC Sport

Loeb : « Je dois continuer à attaquer »

Avec 30 secondes d'avance sur Hirvonen, le Français est en position de force pour remporter un sixième sacre mondial, dimanche.

Avec 30 secondes d'avance sur Hirvonen, le Français est en position de force pour remporter un sixième sacre mondial, dimanche. - -

Sébastien Loeb ne compte pas gérer ses trente secondes d’avance avant la dernière étape du rallye de Grande-Bretagne, qui peut déboucher dimanche sur un sixième titre mondial.

Sébastien, cette deuxième étape compliquée se termine bien avec une avance de 30 secondes…
J’espérais déjà rester en tête mais, 30 secondes (d’avance sur Hirvonen), c’est super. On a réussi à faire un gros écart dans deux spéciales, puis à le garder. Ça a été une super journée pour nous, la voiture a très bien marché et j’étais vraiment en confiance.

A quoi attribuez-vous cette grosse différence ?
Après la première spéciale, où il m’en reprend un peu et se retrouve à deux secondes de moi au général, je me suis dit qu’il fallait essayer quelque chose. J’ai donc tout tenté dans la suivante et j’ai réussi à me mettre dans un rythme, finalement meilleur que les autres.

Vous n’avez plus grand-chose à craindre…
C’est ce que se disent les gens de l’extérieur. Vu de l’intérieur, ce n’est pas pareil. Avec 30 secondes, je suis obligé de continuer à attaquer parce que, en soulageant un peu, il va vite m’en reprendre. En plus, lui n’a rien à perdre ici. Il n’a aucun intérêt à gérer une deuxième place. Il va pousser jusqu’au bout et il va falloir attaquer et rester sur le route.

A quoi vous attendez-vous sur les spéciales de dimanche ?
C’est toujours le même type de spéciales typiques RAC. La météo joue beaucoup ici et je ne sais pas trop. Je ne pense pas que ça s’arrête de pleuvoir. Ça ne s’arrête jamais ici… Ce sera mouillé et boueux, voilà.

Ressentez-vous un peu de trac ?
Forcément, parce qu’on sait que ce n’est pas joué. On a vu cette année que les rallyes ne sont jamais finis avant la fin, qu’il peut arriver n’importe quoi. Il faut rester concentré et tout faire pour que ça dure jusqu’au bout.

J.R. et G.N. (RMC Sport)