RMC Sport

Ogier en route pour un deuxième sacre

Sébastien Ogier

Sébastien Ogier - AFP

Sébastien Ogier (Volkswagen) occupe la tête du rallye d’Espagne ce samedi soir, avec 27’’3 d’avance sur Jari-Matti Latvala, son rival pour le titre. Le pilote français n’est plus qu’à quatre spéciales d’un deuxième sacre mondial consécutif.

Sébastien Ogier se rapproche doucement mais sûrement d’un deuxième titre mondial d’affilée. Après avoir manqué l’occasion de fêter ce sacre à domicile, lors du rallye de France il y a trois semaines, le pilote Volkswagen ne veut cette fois pas se louper. Et c’est bien parti. Ce samedi, au terme de la troisième journée du rallye d’Espagne, le Français ne pouvait être en meilleure position puisqu’il occupe la tête avec 27’’3 d’avance sur Jari-Matti Latvala (Volkswagen), le dernier à pouvoir lui ôter ce titre.

Pour être sacré champion du monde, Ogier doit « simplement » terminer devant son coéquipier finlandais sur les routes catalanes. Après la terre vendredi et les longues spéciales sur asphalte de ce samedi, le Français semble avoir fait le plus dur et pourra se contenter de gérer sa confortable avance lors des quatre spéciales de ce dimanche matin et ainsi remporter sereinement son septième rallye de la saison. Et la couronne mondiale.

Ogier : « Continuer à bien faire attention »

« On peut se permettre de gérer un petit peu mais pas tant que ça, prévient toutefois le natif de Gap. Il va falloir continuer à bien faire attention sur les pièges, sur les virages un peu risqués en termes de crevaison, de choses comme ça. Quand c’est propre et beau, il va falloir continuer à rouler. On savait qu’on était bien parti, qu’il fallait bien négocier l’asphalte, qu’on avait les cartes en main pour aller le chercher. On a fait une autre grosse partie du boulot mais bon, comme disait un ancien chef : "Le plus dur est fait et le plus dur reste à faire". » Une bonne formule pour éviter toute mauvaise surprise.

la rédaction avec AA, en Catalogne