RMC Sport

Ogier : « Pas au contact de la crise grecque »

Sébastien Ogier

Sébastien Ogier - -

Le pilote français de Citroën, coéquipier et rival de Sébastien Loeb, avait obtenu en Grèce son premier podium en WRC, en 2009. Il espère que le rallye qui débute ce vendredi permettra au public local de se changer les idées, dans une conjoncture économique très délicate.

Sébastien Ogier, dans quelles conditions préparez-vous ce rallye de l’Acropole ?
On a fait les reconnaissances ce matin (jeudi, ndlr). Je suis impatient d’être au départ. C’est une épreuve qui se dispute sur terre, avec des cailloux. J’étais monté sur le podium il y a deux ans, pour la première fois. Je vais essayer de faire encore mieux ce week-end.

Quelle est l’ambiance autour du rallye, sachant que la Grèce est confrontée à de graves problèmes économiques et politiques ?
On n’est pas au contact de la crise, même si on a vu les images à la télévision. Autour du rallye, tout se passe bien. Les passionnés de sport auto sont venus nous voir. Ça leur permet peut-être de s’échapper de ce qu’ils vivent en ce moment…

Vous êtes actuellement troisième au championnat du monde des pilotes, derrière Loeb, pas sûr d’être encore là l’an prochain, et Hirvonen. Avec des ambitions de titre, dès cette année ?
Mon objectif, c’est d’être champion du monde un jour. C’est vrai que ce serait un bonus de battre Sébastien Loeb, qui n’a jamais été battu ou presque. Ça rajouterait un peu de prestige à un éventuel titre mondial. Mais je n’en fais pas une fixation.