RMC Sport

Scandale autour de Marc Coma

Le pilote espagnol Marc Coma est fortement suspecté par les autres motards du Dakar d’avoir changé sa roue durant la 7e étape du rallye-raid, une manœuvre jugée interdite par le règlement de l’épreuve.

Marc Coma aurait changé ses pneus lors d’un passage neutralisé. Un acte que digère mal son coéquipier chez KTM Cyril Despres. « On s’est aperçu, au départ de la deuxième spéciale, que nos pneus avaient pas mal souffert. On a été tous surpris de voir que Marc arborait lui un pneu neuf. On a fait 170 kilomètres sur une partie très rocailleuse et c’est quasiment impossible de ne pas avoir consommé de la gomme. On n’a pas dû faire la même course. Je suis déçu. J’ai beaucoup d’estime pour Marc Coma mais il n’a pas besoin de tricher pour gagner. Ça me rappelle le Dakar de l’an passé. J’ai perdu l’épreuve pour une histoire de pneus. S’il a pu changer de pneus l’année dernière, qu’est-ce qui dit qu’il ne l’a pas fait avant ? ».

Interrogé sur le sujet, Marc Coma nie en bloc l’accusation dont il fait l’objet. « Je n’ai pas de confidences à faire. J’ai réalisé ma course, point. Je n’ai pas envie de perdre mon temps à commenter cette rumeur. » Toujours est-il que vendredi soir, des commissaires du rallye-raid ont examiné les pneus de l’Espagnol et se sont également entretenus avec lui.

La rédaction avec J.R.