RMC Sport

Sébastien Loeb au point mort

Handicapé par une pénalité de 20 minutes suite à une casse mécanique vendredi, Sébastien Loeb aborde la deuxième journée du rallye de Pologne, avec la menace de voir Hirvonen lui rafler la tête du championnat à l'issue du week-end.

Après cinq rallyes et autant de victoires, tout le monde voyait déjà Sébastien Loeb s’adjuger un sixième titre mondial d’affilée cette saison. Mais depuis trois manches, l’Alsacien enchaine les mésaventures et laisse filer de nombreux points au classement général. Derniers déboires en date : vendredi, lors de la première journée du rallye de Pologne. Le leader du championnat du monde WRC est sorti de la route dans la quatrième épreuve spéciale : « Je n’avais pas cette souche dans mes notes. Mais aucun pilote ne l’avait ! J’étais dans ma trajectoire, je n’ai rien vu venir, raconte-t-il. J’ai toujours dit que les victoires ne tiennent à pas grand-chose. Là je suis dans une période où ça ne veut pas sourire ». La C4 endommagée, notamment au niveau de la suspension, doit désormais être réparée. Loeb ne s’imposera donc pas ce week-end. Une aubaine pour sa meute de poursuivants. « On avait une bonne avance, là ça va se resserrer, analyse le plus titré des pilotes français. On aurait aimé faire un bon résultat ici. Il faut se dire que ça ira mieux la prochaine fois. » En attendant, son principal concurrent, le Finlandais Mirko Hirvonen (Ford), vainqueur il y a deux semaines en Grèce, pourrait s’emparer du fauteuil de leader en cas de victoire sur la terre polonaise. « On est des battants donc on ne va pas se laisser faire, assure toutefois Daniel Elena, le fidèle coéquipier de Loeb. On va se concentrer sur la Finlande (du 30 juillet au 2 août ndlr) et on va aller faire chanter la Marseille là-bas. »

La rédaction - Alexandre Jaquin