RMC Sport

Ricciardo en route pour Red Bull

Daniel Ricciardo et Sebastian Vettel

Daniel Ricciardo et Sebastian Vettel - -

A la recherche d’un coéquipier pour Vettel en 2014, Red Bull a choisi Daniel Ricciardo. L’Australien (24 ans), dont le transfert pourrait être officialisé ce week-end en Belgique, aura la lourde tâche de succéder à Mark Webber.

Le feuilleton qui agite le paddock depuis le début de l’été semble toucher à sa fin. Des prétendants au baquet de deuxième pilote chez Red Bull, c’est Daniel Ricciardo qui est en passe de toucher le gros lot. L’Australien devrait, sauf improbable retournement de situation, être nommé coéquipier de Sebastian Vettel pour la saison prochaine. L’officialisation du transfert pourrait même intervenir ce week-end lors du Grand Prix de Belgique. A 24 ans, Ricciardo (41 Grands Prix au compteur) va donc effectuer le grand saut. Après deux saisons complètes chez Toro Rosso, équipe affiliée à Red Bull, l’Australien va rejoindre l’écurie phare et succéder à Mark Webber, qui prendra sa retraite en novembre.

Une promotion logique, preuve que la philosophie de Red Bull prônée par Helmut Marko, patron de la filière de jeunes, est de faire confiance à ses talents « maisons ». Une politique qui aurait pu faire le bonheur de Jean-Eric Vergne, coéquipier de Ricciardo chez Toro Rosso. Mais le Français, peu expérimenté et encore trop irrégulier, semble encore un peu tendre. « JEV » devrait toutefois être propulsé pilote numéro un chez Toro Rosso la saison prochaine, devant le Portugais Felix Da Costa, et pourrait viser, à terme, une place chez Red Bull. Au niveau marketing, engager un Australien plutôt qu’un Français semble également plus intéressant pour la marque de boissons énergisantes.

Raïkkönen finalement chez Ferrari ?

Grand favori à la succession de Webber, Kimi Raïkkönen n’a donc pas été « l’élu ». Longtemps courtisé par Red Bull, qui voyait en lui un pilote expérimenté capable de gagner immédiatement des courses, le Finlandais reste encore très flou sur son avenir. « Les négociations avec Red Bull n’ont pas abouti et se sont terminées il y a déjà un certain temps », a simplement déclaré Steve Robertson, le manger du pilote Lotus, au quotidien finlandais Turun Sanomat. « Iceman », qui n’a toujours pas prolongé son contrat avec Lotus, a d’autres pistes. L’une d’elles mène à Ferrari, qui rêve de constituer un duo Raïkkönen-Alonso la saison prochaine.

A lire aussi :

>> GP de Hongrie : revivez la course

>> Clap de fin pour Webber

>> Raïkkönen-Grosjean, destins mêlés

AA avec AA et LA