RMC Sport

Bergeaud : « Les mots de Boris lui ressemblent »

-

- - -

A l’occasion de la victoire de son club, dont il est président, la JSA Bordeaux sur Limoges hier (72-71) en ProB, Boris Diaw a probablement disputé sa dernière partie en France avant de retrouver la NBA. Aucun hommage ou discours n’a été organisé. Claude Bergeaud, le coach bordelais, explique pourquoi : « On pensait gagner de 20 points à la mi-temps pour le sortir à 5 minutes de la fin du match, arrêter le match pendant une dizaine de minutes, et lui faire faire 8 tours de terrain. Ça aurait été sympa mais ça aurait été la fin du club. On n’a pas anticipé. Les choses doivent se faire naturellement comme les hommes les ressentent. Les mots et les gestes simples qu’a Boris, lui ressemblent totalement. Le reste aurait été totalement artificiel. Le club ne peut pas se construire dans l’artifice. » Les 2700 spectateurs de la salle bordelaise ont réservé une longue ovation à Diaw au coup de sifflet final.